Nigéria : Le corps d’une fille retrouvée sans langue ni seins

Nigéria : Le corps d'une fille retrouvée sans langue, seins ni les yeux

Une jeune fille de 14 ans, Maryam Salisu, a été tuée par des ritualistes présumés dans la communauté de Babale, à la périphérie de la zone de gouvernement local de Jos North dans l’État du Plateau. 

Le corps de la défunte a été retrouvé dans une tranchée avec la gorge, la langue, les seins et les yeux coupés.

Les proches ont déclaré que l’incident s’était produit lorsque les victimes aux côtés de 12 autres filles se sont rendues dans un bus à proximité pour aller chercher du bois de chauffage.

La défunte aurait été agressée par un homme qui l’a frappée avec un bâton.

Ses amis ont fui les lieux de l’incident pour des raisons de sécurité après que l’homme a commencé à traîner la victime dans la brousse.

Lire aussi :  Silentò : Le jeune interprète du son «Watch me» arrêté pour avoir tué son cousin de 34 ans

S’adressant aux journalistes, la mère de la défunte, Fatima Danliti, qui n’a pas pu retenir ses larmes, a déclaré qu’elle avait tout laissé à Allah.

“Nous avons tout laissé à Allah. Chacun a sa propre façon de partir. Je crois que c’est ainsi qu’Allah voulait que cela se produise. Je signale le coupable au Tout-Puissant. C’est maintenant entre lui et le créateur”, a-t-elle déclaré.

Confirmant le développement, Sani Babale, un résident et ancien conseiller de la région, a déclaré que l’incident s’était produit le vendredi après-midi 9 septembre.

“Pendant que les filles étaient occupées à aller chercher du bois de chauffage, un homme est soudainement apparu et l’a frappée avec du bambou et est ensuite tombé pendant que le reste de ses amis couraient chez eux pour rapporter ce qui se passait dans la brousse”, a-t-il déclaré. 

“L’incident s’est produit vers 14 heures. Ses amis qui sont allés dans la brousse nous ont rapporté que lorsque l’homme l’a frappée avec le bambou, ils l’ont supplié de la laisser mais il a refusé et l’a entraînée dans la brousse.

“Lorsque les habitants de la communauté – des hommes et des femmes se sont rendus sur les lieux de l’incident, nous n’avons pas pu trouver l’homme et Maryam.

Nous sommes tous rentrés chez nous et sommes revenus le lendemain matin et en cherchant où elle se trouvait, nous l’avons trouvée. corps dans un trou avec ses deux seins, sa gorge et sa langue enlevés

“C’est douloureux. Nous n’avons jamais connu ce genre de calamité. Nous manquons de sécurité dans notre région. Nous appelons le Commandement de la police de l’État du Plateau à déployer davantage de policiers dans la communauté”, a-t-il ajouté.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi