Nigéria : l’unité spéciale de la police « SARS » enfin dissoute

SARS

Le gouvernement nigérian vient de supprimer la très controversée unité spéciale de la police : le SARS.

La suppression de cette unité est essentiellement due aux nombreuses manifestations et contestations sous le hashtag « End Special Anti-Robbery Squad (End SARS) » .

Lire aussi :  Laurent Gbagbo : Voici sa réaction face aux affrontements communautaires qui ont fait plusieurs blessés

 C’est un appel pour mettre fin à l’oppression et à la brutalité policière au Nigeria. Les manifestations ont commencé une campagne sur les réseaux sociaux utilisant le hashtag #ENDSARS pour demander aux autorités nigérianes d’abandonner et de mettre fin au déploiement de la brigade spéciale anti-vol de la police nigériane, connue sous le nom de SARS.

Lire aussi :  Analyse sur la situation politique du Mali : l'obligation d'une transition civile

 Les Nigérians ont partagé à la fois des histoires et des preuves vidéo de la façon dont des membres du SARS se sont livrés à des enlèvements, des meurtres, des vols, des viols des tortures et même à des exécutions extrajudiciaires. 

La suppression du SARS est un grand pas du Nigéria vers la démocratie et la liberté individuelle.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi