Nigéria : Un coiffeur arrêté pour ces dessins «osés» sur la tête de ses clients (photos)

coiffeur arrêté dessins osés blasphématoires
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Un coiffeur a été appréhendé dans la région de Kano au Nigéria pour avoir fait des dessins blasphématoires sur la tête de deux de ses clients. La plainte aurait été formée par des groupes islamiques qui auraient trouvé des similitudes entre son design et un symbole dan la réligion de l’Islam.

En effet, relâché des mains des forces de l’ordre de Kano il a tenu à rendre l’affaire publique sur les réseaux sociaux.

En effet, jeune coiffeur, Elijah Ode a également raconté l’histoire de tout ce qui s’est passé, qui a conduit à son arrestation et à ce qui s’est passé lors des interrogatoires.

Elijah Pde a tout révélé dans un long fil Twitter.

Il a écrit :

«Je m’appelle Elijah, je suis coiffeur basé à Kano. J’ai été arrêté par l’autorité de police de la région de Matro, Bank Road Kano, le 15 janvier 2021. Les raisons de l’arrestation sont les suivantes:

Selon les policiers qui se sont présentés à mon salon ce jour-là en réponse à l’allégation portée contre moi par certains membres du groupe islamique de kano.

Ils ont dit qu’ils avaient reçu un rapport selon lequel j’avais donné à deux de mes clients un style de coupe de cheveux avec un dessin d’une image qui aurait des similitudes avec quelque chose dans un groupe religieux islamique. Cependant, ils m’ont finalement arrêté, pris certains de mes outils de travail.

LIRE AUSSI : Insolite : La lunette de toilette d’Adolf Hitler a été mise aux enchères à 9.500 dollars !

Ils ont également arrêté mes deux clients qui avaient la coiffure sur la tête. Nous étions détenus le soir du vendredi 15 au samedi 16 au soir. Mon atelier était fermé pendant 4 jours et il m’a fallu 4 jours pour que je puisse récupérer mes outils.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi