Nigeria : Un pasteur et ses complices retrouvés en possessions des parties humaines

pasteur arrêté parties humaines
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Au Nigeria, dans l’État d’Osun, un pasteur avec ses complices ont été arrêtés par la police avec en leurs possessions des parties humaines. Ces faits date d’hier mercredi 9 juin 2021. L’un de ses complice serait un herboriste âgé de 50 ans, identifié sous le nom de Adewumi Gbadamosi. Les trois autres sous le nom de Rasheed Ajani, Saka Akeem et Abiodun Adetimilehin.

Ceux-ci ont avoués avoir tué un adolescent connu sous le nom de Kehinde non loin d’un hôpital d’Osogbo.

Les parties humaines en leurs possessions étaient des mains et des jambes. Questionné, l’herboriste aurait déclaré que la tête de l’adolescent avait été remise au pasteur et l’un des complice, appelé Saka Akeem.

 » J’ai abattu Kehinde alors qu’il était au poste de garde de nuit à Osogbo. Il l’a ensuite démembré, a pris certaines parties et a jeté le reste du corps dans une rivière. » a-t-il avoué.

Il a aussi affirmé qu’il avait donné la tête de la victime au pasteur pour des rituels.

Cependant, le pasteur Adetunji a nié avoir reçu la tête du défunt de la part de l’herboriste, mais a admis avoir rencontré Gbadamosi une fois dans son église après que son ami, Adetimilehin, l’ait amené pour une aide spirituelle.

Le commissaire de police de l’État, Wale Olokode, a déclaré que les suspects seraient traduits en justice devant le tribunal une fois l’enquête terminée.

LIRE AUSSI : Nigéria : Deux voleurs ont pris en otage une église ; des objets emportés

NESSEMON JOEL

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi