Obsèques de Robert Mugabe : Cette décision du chef traditionnel ne va pas du tout plaire à Grace

Robert Mugabe Grace obsèques

L’ex président Zimbabwée, Robert Mugabe enterré depuis 2019 dans sa cour comme celui-ci l’avait demandé de son vivant. Il a fallu deux ans après qu’un chef au Zimbabwé ordonne l’exhumation et la réinhumation des restes de son corps au sanctuaire des héros nationaux à Harare.

En effet, des chefs traditionnels zimbabwéens auraient accusé la femme du défunt d’avoir enfreint la coutume traditionnelle locale en enterrant son mari Robert Mugabe à son domicile dans son village de Kutama.

Lire aussi :  Liban : La population traumatisée par un énorme incendie au port de Beyrouth ce jeudi

Face à cela, les chefs traditionnels lors d’une réunion jeudi dernier, avaient condamné la femme du défunt, qui n’ayant pas participé à cette reunion, lui demandaient d’offrir comme sacrifice deux (02) chèvres et cinq (05) vaches.

Quatre jours après, soit le lundi 24 mai, le chef a décidé que le corps de Mugabe soit exhumé et réenterré au National Heroes Acre à Harare. Une décision qui sera contredite par le porte-parole de la famille Mugabe, Léo Mugabe en déclarant ceci :

« Il (le chef) n’a aucune juridiction sur Kutama. Et même si le bon chef avait rendu cette décision, nous aurions fait appel au tribunal »

 
Selon Léo Mugabe, l’ancien président Mugabe avait exprimé des craintes aux membres de sa famille proche que certaines des personnes qui l’ont évincé chercheraient à mener des rituels traditionnels avec certaines de ses parties du corps, et qu’il est préférable qu’il soit enterré à son domicile s’il mourrait.

Lire aussi :  Meghan Markle : Voici la raison pour laquelle elle sera absente aux obsèques de Prince Philip

Nessemon Joël

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi