Octobre Rose : Rihanna choisit 3 survivantes Noires du cancer de sein comme égéries de SavageXFenty

Rihanna SavageXFenty
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Rihanna a été félicitée par ses fans pour avoir choisi des patientes de cancer de sein pour la nouvelle campagne de sa marque SavageXFenty. Les égéries sont Noires et mettent également en évidence les disparités dans le système de santé américain.

Rihanna a posté sur le compte Instagram de SavageXFenty pour révéler que sa marque soutenait l’Octobre Rose.

Rihanna SavageXFenty

Il s’agit du mois de la sensibilisation au cancer du sein.

La marque versera jusqu’à 250.000 dollars des bénéfices à la Fondation Clara Lionel, une organisation caritative fondée par la chanteuse en 2012, pour aider à financer la recherche sur le cancer.

Les trois femmes Noires et survivantes du cancer du sein choisies sont Cayatanita, Ericka et Nykia. Elles ont toutes « fait face aux disparités injustes au sein du système de soins en raison de leur âge et de leur race », a expliqué Savage x Fenty. Elles « autonomisent également les autres au sein de la communauté noire sous-représentée » en partageant leurs histoires.

Selon une étude réalisée en 2012 par les Centers for Disease Control and Prevention, le taux de mortalité des femmes afro-américaines était de 41% plus élevé que celui des femmes blanches, sur la base de données de 2005-2009.

Nykia McKenzie, 26 ans, a découvert une bosse dans son sein en juin dernier et a été mal diagnostiquée deux fois avant qu’un troisième médecin ne lui dise qu’elle avait un cancer du sein. Elle a exhorté les jeunes femmes noires à faire preuve de persévérance pour s’assurer que leurs voix soient entendues en ce qui concerne leur santé.

S’adressant à CNN Style, elle a déclaré :

« Savoir que ces images seront vues dans le monde entier signifie tout pour moi, principalement parce que je sais maintenant que mon histoire est entendue et que ma tempête a toujours été plus grande que moi parce que le triomphe est encore plus grand.

Je sais maintenant que les femmes noires seront entendues en ce qui concerne notre santé et notre guérison. J’espère que ces images vous transmettent tout ce qu’il y a à faire et que cela commence par l’écoute de jeunes femmes qui me ressemblent. »

Rihanna SavageXFenty

Cayatanita Leiva, 34 ans, qui a joué dans SavageXFenty Volume 2, enfile un mini-soutien-gorge rose pastel avec des bas assortis de la marque dans la campagne. Elle a reçu un diagnostic de cancer du sein en 2018, sept ans jour pour jour après son diagnostic cardiovasculaire.

Blogueuse basée en Californie, elle a découvert qu’il n’y avait pas beaucoup de recherche ou de financement pour les médecins du cancer du sein agressifs et triple-négatifs.

Ericka Hart, 34 ans, qui apparaît également dans la dernière campagne de la marque de lingerie Rihanna, a été diagnostiquée avec deux types différents de cancer du sein à l’âge de 28 ans. Elle a obtenu le soutien des femmes noires et des communautés queer, alors qu’elle luttait contre le cancer HER2-positif et triple négatif.

Choisissant de se mettre seins nus pour une photo montrant l’ensemble de 2 pièces Savage X Fenty, Ericka a expliqué que le cancer triple négatif n’avait pas beaucoup de traitements. Elle a gagné plus de 453.000 abonnés sur Instagram après avoir ouvertement partagé son expérience.

Les internautes ont félicité chacune des survivantes pour leur courage en participant à la campagne SavagexFenty.

Rihanna SavageXFenty

L’une d’eux a écrit :

« J’adore ça !

Je lutte actuellement contre le cancer du sein et j’adore voir ces belles femmes qui ont gagné leur combat ».

Un autre a déclaré :

« J’aime tellement cette marque, les femmes du monde entier en avaient vraiment besoin ».

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi