OMC : La nigériane Okonjo-Iweala devient la 1e femme à être nommée au poste de directeur

Okonjo-Iweala poste directeur général OMC
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Ngozi Okonjo-Iweala occupe le poste de directeur général de l’OMC. Elle devient la première femme et africaine à être à ce niveau.

Depuis la naissance de l’organisation en 1995, 6 personnes ont eu à se succéder à ce poste :  trois Européens, un Néo-zélandais, un Thaïlandais et un Brésilien.

A cause de la pandémie actuelle, Dr Ngozi ne pourra pas rejoindre le siège de l’OMC au bord du lac Léman . Elle fera le nécessaire en s’addressant à distance à la presse.

Qui est Dr Ngozi Okonjo-Iweala la nouvelle directrice de l’OMC ?

Ngozi Okonjo-Iweala appelée communément Dr Ngozi est originaire du Nigéria. A 66 ans , elle a occupé plusieurs postes de responsabilités .

Mme Okonjo-Iweala a fait ses études universitaires à Harvard et au Massachussetts Institute of Technology (MIT).

Dr Ngozi a commencé sa carrière en 1982, à la Banque mondiale. y travaillera pendant 25 ans . Elle a été deux fois ministre des finances et cheffe de la diplomatie du Nigéria.

LIRE AUSSI : La Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala obtient son poste de DG du World Trade Center

La nouvelle directrice de l’OMC est un exemple de leadership . Sa candidature avait été refusée en 2015 au profit de l’américano-coréen Jim Young Kim .

En 2021, elle est enfin à ce poste qu’elle a bien voulu occuper .Malgré le respect qu’elle inspire , certaines personnes disent qu’elle aurait pu mieux faire.

Certaines personnes allèguent qu’il y a eu plusieurs détournement de fonds quand elle dirigeait les finances. D’autres disent qu’elle aurait pu démissionner pour éviter d’être mêler à ce genre d’activités.

LIRE AUSSI : Top 10 des aliments les plus dangereux au monde

En tout cas, Mme Okonjo-Iweala n’a jamais été inculpée pour détournements de fonds.

La nouvelle directrice de l’OMC prend très au sérieux sa nouvelle mission. Elle aura à faire face à des défis accentués par le contexte de la pandémie actuelle.

2

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi