Orgasme clitoridien et vaginal : les femmes se confient

femmes orgasme
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

En termes de sexualité, les femmes sont les plus difficiles à être satisfaites. Elles n’atteignent rarement que l’orgasme, dès fois même jamais. 

Même si d’autres pensent que c’est faux ou pas prouvé, des femmes affirment que parmi elles, on distingue deux types : les clitoridiennes et les vaginales.

La sexualité, encore tabou dans nos sociétés, est ailleurs un sujet assez développé ailleurs de telles sortes que certaines femmes savent exactement où et comment elles peuvent atteindre leur orgasme.

D’abord, qu’appelons-nous l’orgasme ?

L’orgasme est tout simplement le point culminant du plaisir sexuel.

Des femmes se sont confiées lors de plusieurs interviews sur le fait que les préliminaires sont d’une importance majeure pour atteindre l’orgasme.  La majorité des femmes, les connaisseuses, disent qu’elles atteignent l’orgasme par la stimulation de leur clitoris. 

L’orgasme clitoridien est plus rapide, court et aigu. Il peut être atteint sans pénétration vaginale. Les femmes ressentent des pulsations au niveau du clitoris lors de leur orgasme.

femmes
Ivory

Contrairement à l’orgasme clitoridien, le vaginal est plus long, se fait sentir le long de tout le corps et ne peut être atteint sans pénétration. La majorité des femmes, célibataires ou pas, utilisent des sex-toys (boules de geisha, vibromasseurs, vibrateurs etc.). On peut le remarquer du fait que leurs ventes explosent de jour en jour.

Aux vues des interviews réalisés, on a des femmes qui ont, soit ressenti les deux types orgasmes (clitoridien et vaginal) ; des femmes qui sont beaucoup plus clitoridien que vaginal ou encore le contraire.

Lire aussi : Reniée par sa famille pour être transgenre, Arielle Keil devient Miss Nouvelle-Zélande (Photos)

Notons tout de même que beaucoup de femmes ressentent du plaisir sans  atteindre l’orgasme ; que beaucoup de femmes ont confié jouir beaucoup plus lors de masturbation car leurs partenaires n’arrivaient ni à stimuler leur clitoris ni à atteindre leur point G.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi