Ouganda/Elections : Le Président Museveni crée une équipe de karaté pour « garder les votes » après 34 ans au pouvoir

Ouganda Président Museveni
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le Président Ougandais, Yoweri Museveni, et son parti – le National Resistance Movement (NRM) – ont lancé une équipe de karaté pour aider les forces de sécurité à garder les votes lors des prochaines élections générales. Elles auront lien en février 2021.

Yoweri Museveni, âgé de 76 ans, est le président de l’Ouganda depuis 1986.

Ouganda Président Museveni

Il se présentera pour un sixième mandat. L’équipe de plus de 200 personnes comprend une équipe de karaté qui protégera les membres du parti contre les attaques des adversaires tout au long de l’exercice.

Lors du lancement à l’école primaire de Nakivubo le jeudi 22 octobre, l’équipe a montré ses capacités et sa force en faisant preuve de compétences de combat de karaté en plus de casser des tiges de canne et des briques à l’aide de poings.

Ouganda Président Museveni

Ceux-ci doivent opérer dans la zone métropolitaine de Kampala, où, selon le parti, est le centre de la violence pendant les élections.

Norah Namutamba, du bureau du président du NRM, a déclaré qu’à certains endroits où les candidats NRM sont hautement votés, les membres ne parviennent pas à garder les votes. Et que cela laissait la place au truquage. Namutamba a ajouté :

« Le groupe sera en mesure de superviser les bureaux de vote pour voir qu’il n’y a pas de truquage et également de protéger les formulaires de déclaration pour s’assurer que les bons résultats sont comptés. »

Hatibu Ramadan, le commandant de terrain de l’équipe, a déclaré que chacun des 200 membres est chargé de former cinquante autres dans leurs localités sur la manière de lutter contre la violence et la protection des votes.

Ouganda Président Museveni

Il a dit :

« L’équipe n’est pas là pour torturer ou causer de la violence aux Ougandais, sa tâche est de protéger les votes en arrêtant ceux qui envisagent de perturber les élections. »

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi