P. Diddy colle un procès de 25 millions $ à sa propre marque Sean John pour cette raison

P. Diddy Sean John
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

P. Diddy poursuit son ancienne entreprise de vêtements, Sean John, en justice pour avoir utilisé son image, sa ressemblance et son personnage sans sa permission. Le magnat du hip hop a déposé une plainte de 25 millions de dollars contre son ancienne marque de vêtements, Sean John, et le nouveau propriétaire de la société, Global Brand Groups USA.
Selon une plainte déposée jeudi dernier, Sean John, qui a lancé une nouvelle ligne de vêtements pour femmes avec la marque Missguided, a utilisé l’image, la ressemblance et la personnalité du magnat sans sa permission.

Diddy sues his former clothing company, Sean John,?for $25 Million for using his image in Ads


P. Diddy de son vrai nom Sean Combs a fondé la société en 1998. Il a vendu des participations à GCG USA en novembre 2016 pour un montant estimé à 70 millions de dollars et en détenait toujours 20%, selon Forbes.

Lire aussi :


Dans le procès, Combs affirme que l’entreprise a fabriqué des citations dans un article qui donnait l’impression qu’il approuvait la ligne de vêtements Sean John x Missguided. Son image a également été incluse dans une campagne vidéo de 40 secondes en promotion de la nouvelle collaboration.

P. Diddy Sean John


Son avocat Jonathan D. Davis dit qu’il désapprouve l’utilisation de son image pour promouvoir une marque à laquelle il ne souhaite plus être associé. Il a ajouté :


« Il ne conteste pas le droit de GBG d’utiliser la marque Sean John, mais plutôt la décision de GBG de tirer parti d’une citation fabriquée qu’ils ont créée et ensuite faussement attribuée à M. Combs. Et d’utiliser le nom de M. Combs et d’autres surnoms pour donner l’impression fausse et trompeuse que M. Combs est le décideur derrière la conception et la création de la collection GBG.
Sean John, GBG et Missguided utilisent le matériel non approuvé, qui contient des représentations fausses ou trompeuses de fait, pour promouvoir et vendre les articles de la collection GBG, car ils comprennent que l’associer à M. Combs augmentera considérablement les ventes et bénéfices. »

P. Diddy Sean John


Ce n’est pas la première fois que le rappeur se bat contre la marque de vêtements. Le mois dernier, il a accusé les propriétaires d’utiliser son slogan « Vote or Die » sur SeanJohn.com.

Lire aussi :




0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi