Politique/Bénin : L’opposante Reckya Madougou a été arrêtée et emprisonnée

Reckya Madougou arrêtée Benin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Ce mercredi 03 mars 2021, dans la soirée, à Porto-Novo, l’opposante Reckya Madougou, recalée pour les élections d’Avril 2021, a été arrêtée, selon son avocat, d’après RFI.

Mais que s’est-il passé?

Tout d’abord, ce mercredi, dans la soirée, Madame Madougou a assisté à une réunion avec d’autres opposants qui avaient vu leur candidature rejetée à l’instar de cette dernière.

Parmi les participants, nous pouvons compter l’opposant Joël Aivo qui a relaté les faits peu de temps après sur les réseaux sociaux :

« J’ai partagé, ce mercredi 3 mars 2021, la tribune d’un meeting de l’opposition béninoise avec ma sœur Mme Reckya Madougou, candidate du Parti Les Démocrates, à l’élection présidentielle de 2021.
Alors que nous clôturions ce meeting aux environs de 19h, en présence de plusieurs personnalités de l’opposition, la salle des fêtes Tiwani de Porto-Novo a été encerclée par un fort détachement des forces de l’ordre. Nous sommes néanmoins sortis et avons rejoint nos voitures pour rentrer chez nous.
Je suis reparti ensemble dans la même voiture que l’Ambassadeur Moïse Kérékou et la ministre Reckya Madougou. C’est alors que, sur le pont de Porto-Novo, notre voiture a été bloquée par les forces de l’ordre. L’Ambassadeur Kérékou et moi-même ainsi que le conducteur avons été débarqués de force par ce détachement fortement militarisé.
Quatre (4) agents des forces de l’ordre se sont emparés de notre voiture avec Mme la ministre Madougou, maintenue de force à bord et emportée vers une destination inconnue.
Après mes investigations, elle serait à la Brigade économique et financière de Cotonou.
Elle a évidemment tout mon soutien et celui de tout le Front. Comme convenu publiquement, cet après-midi à Porto-Novo, devant nos militants, il s’agit d’un combat pacifique mais résolu devant lequel nous ne reculerons pas, quels que soient les intimidations, les obstacles et les brimades. »

LIRE AUSSI : Bénin : Dans les coulisses d’une réunion Illuminati (photos)

Aussi, il faut noter que trois jours plus tôt, un des responsables du parti Les Démocrates de Reckya Madougou, Bio Dramane Tidjani a été arrêté pour association de malfaiteurs et actes terroristes. Il est actuellement à la prison de Missérété depuis lundi.

Enfin, l’avocat de Mme Madougou, Me Renaud Agbodjo déclare que la police a arrêté cette dernière sans l’avoir convoquée au préalable. Et c’est le procureur spécial de la Criet (Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme) qui aurait signé le mandat d’arrestation :

« Les motifs principaux sont toujours association de malfaiteurs et le terrorisme. Il faut considérer qu’en réalité sa candidature gêne et cette arrestation-là est visiblement politique. Donc nous dénonçons cette arrestation totalement arbitraire et illégale. »

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi