Qatar/Coupe du Monde 2022 : Selon “The Guardian”, plus 6500 migrants sont décédés sur les chantiers

Qatar Coupe du monde 2022 6500 migrants morts

L’organisation de la Coupe du Monde de 2022 a été attribuée au Qatar en 2010 et les travaux de construction ont commencé depuis. Mais le journal “The Gardian” a notifié que depuis que les travaux ont commencé, plus de 6500 migrants travaillant sur les chantiers sont morts.

Ces migrants sont pour la plupart originaires de Pakistan, d’Inde, de Sri Lanka, du Népal et du Bangladesh.

The Gardian a déclaré que les chiffres qu’il présente sont la source des chiffres que donnaient les gouvernements des pays de ces migrants.

Il faut savoir que les conditions de travail de ces ouvriers sont extrêmes : une température allant jusqu’à 45 degrés et si même des athlètes s’effondrent après des courses sous ce soleil de plomb, l’on n’ose imaginer comment se portent ces migrants qui travaillent 12 heures par jour.

Lire aussi :  Coupe du Monde : Cody Gakpo devient le deuxième joueur de l'histoire...

En 2019, quand les morts dues à la chaleur ont commencé, l’Emirat avait déclaré qu’il s’agissait officiellement de morts naturelles.

Aujourd’hui, The Gardian revient à la charge et parle des douze morts par semaine et présente des statistiques des morts en fonction de chaque pays:

LIRE AUSSI : Football : Voici les 11 joueurs africains qui composent l’équipe de rêve de cette décennie

Il faut savoir que depuis que la Coupe du Monde lui a été attribuée en 2010, le Qatar a enchainé des chantiers de construction d’aéroport, de stades, d’hôtels et des transports publics. The Gardian estime que ces décès en masse sont “probablement” liés à ces nombreux chantiers et que beaucoup de familles sont en deuil :

Derrière les statistiques se cachent d’innombrables histoires de familles dévastées qui se sont retrouvées sans leur principal soutien de famille, luttant pour obtenir une indemnisation et confuses quant aux circonstances du décès de leur proche

LIRE AUSSI : Ante Rebić : Un footballeur croate au grand coeur qui a payé les dettes de tous les habitants de son village

Alertée, la FIFA a plutôt attiré l’attention sur “les mesures de sécurité et de santé très strictes” mises en place sur les sites. Selon elle, ” la fréquence des accidents sur les chantiers de la Coupe du Monde a été faible par rapport à d’autres grands projets de construction dans le monde.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi