« DRC – Africa Business Forum » : Quelques raisons pour investir en RDC

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

La République Démocratique du Congo (RDC) veut devenir le leader mondial de la production de batteries pour les voitures électriques.

C’est un pas de géant que la République Démocratique du Congo veut faire dans la production de batteries pour les voitures électriques. Pour y arriver, Kinshasa met en exergue son gisement de matières premières, évalué à 400 millions de tonnes de lithium et 25 millions de tonnes de cobalt. Procédant à l’ouverture du forum« DRC – Africa Business Forum », le Président congolais, Félix Tshisekedi, a déclaré que « la RDC est la destination la plus compétitive au monde pour installer des usines de fabrication de batteries », dans la perspective de capter une partie des « 8 000 milliards de dollars » de revenus issus de la vente des véhicules électriques, à l’échéance 2025.

Une étude réalisée par Bloomberg à la demande des partenaires de la RDC, démontre clairement qu’investir dans le secteur des batteries électriques au Congo est moins coûteux. « Aux États-Unis, le coût d’investissement est évalué à 117 millions USD, 112 millions USD en Chine et 65 Millions USD en Pologne, tandis que pour le même type d’investissement (en RDC), les coûts sont évalués à 39 millions USD, soit trois fois moins cher qu’aux Etats-Unis et en Chine », a déclaré le ministre congolais de l’Industrie, cité par nos confrères d’Actualité.CD.

« Cet avantage-coût conféré par cette étude repose essentiellement sur l’accessibilité ́ des terrains mais aussi le coût de main-d’œuvre, même dans l’hypothèse d’un recours à la main-d’œuvre étrangère pendant les 5 premières années d’exploitation. En plus de la compétitivité ́reposant sur les coûts de production, la production des précurseurs de batterie en RDC a l’empreinte écologique la plus faible : les simulations indiquent des émissions de carbone en RDC de 20% inférieures à celles de la Chine », a-t-il précisé.

LIRE AUSSI: RDC : Un père annule le mariage de sa fille à la mairie, les faits

0

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi