Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

En 2013, Yseult, une chanteuse en herbe de 18 ans et originaire du Cameroun, est montée sur la scène de Nouvelle Star (l’équivalent français de X-Factor) pour chanter une interprétation déchirante de « Ne Me Quitte Pas ». Sa voix rauque et puissante captive. Quelques semaines plus tard, Yseult a atteint la finale. Elle n’a pas gagné mais a quand même signé un contrat avec Polydor et a sorti un premier album de pop traditionnelle agréable mais bordant sous leur supervision. Puis elle a pratiquement disparu de la scène musicale.

 Qui est Yseult


En 2019, tout d’un coup, Yseult a refait surface – cette fois avec Rouge, suivi de près par Noir, les deux EP sortis sur son propre label YYY. C’est comme si elle avait fait un virage à 180 degrés : cette fois-ci, ses paroles étaient brutes et sans excuse, le son une combinaison expérimentale de pop et de trap, ses vidéos artistiques et immersives. « La Billie Eilish ou Rosalia de France », comme l’a surnommée une plate-forme musicale belge – deux artistes très différents unis par la façon dont ils ont fait leur entrée sur la scène musicale.

 Qui est Yseult


Aujourd’hui, à 25 ans, Yseult s’est rétablie comme une artiste audacieuse et indépendante, qui se manifeste de différentes manières : non seulement dans sa musique, qu’elle a nommé « Y-trap », mais aussi dans son apparence (dans ses derniers clips pour Corps and Noir, elle n’hésite pas à tout porter). Son message est clair : dans une industrie qui exige que les femmes s’intègrent notamment en termes de morphologie, elle refuse de se plier. Yseult est en quête de confiance en soi, d’indépendance et d’émancipation.

 Qui est Yseult


Actuellement, Yseult s’auto-isole dans sa ville parisienne, après avoir dû rentrer d’une tournée à travers la France, le Canada, les États-Unis et la Belgique. Non pas qu’elle soit moins occupée : la nuit dernière, elle interviewait en direct Kiddy Smile, prenait en charge plusieurs comptes Instagram et discutait avec ses fans enveloppés dans rien d’autre qu’une serviette.

Lire aussi :



1
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi