« Qui s’excuse, s’accuse… », Jimmy Danger revient sur l’affaire « chat noir »

"Jimmy Danger l’a vi*lée": L’acteur ivoirien au cœur d'un gros scandale (vidéo)

L’acteur ivoirien, Jimmy Danger a fait la une des médias au cours du mois de juin 2022 suite à l’affaire « chat noir » dont il a été accusé. 4 mois après, il est revenu sur cette histoire.

Jimmy Danger a été connu de tous dans ses jeux d’acteur avec « Manan Kampess ». S’il avait disparu des écrans ces dernières années, il a récemment fait la une des sites dans une affaire scandaleuse.

Invité sur le plateau télé « Ivoire TV », le comédien ivoirien Ibo Laurent, dit « Jimmy Danger » a fait l’objet d’une polémique sur les réseaux sociaux. En effet, l’acteur a mimé une scène de « chat noir » qu’il aurait supposé fait sur une cousine.

Lire aussi :  Afrique du sud : Cet anaconda est sorti de son enclos et sème la pagaille

Tout de suite, une vague d’indignation s’est créée, notamment auprès des ONG de défense des droits de la femme, comme « Stop Chat Noir ».

Interrogé, il explique que c’était un scénario qui lui avait été demandé. La HACA qui avait été saisie, a fini par dire que la vidéo postée sur les réseaux a été sortie de son contexte et a donc discrédité l’artiste.

Lire aussi :  Katie Price : le mannequin risque 5 ans de prison, les faits

Jimmy Danger, « qui s’excuse s’accuse »

Des mois plus tard, il a fini par donner sa version des faits sur le plateau de la 3, dans l’émission « Peopl’emik ».

Pour lui, il n’était pas en tort. On lui a demandé de jouer un rôle et dans ces cas-ci, il joue avec le cœur.

Il a ainsi été lavé de tout soupçon par la HACA.

« Non je n’ai même pas regardé tout ça là (…) il y a un adage qui dit : « Qui s’excuse, s’accuse ». Pour moi, l’élément est passé, la même télé qui a diffusé, c’est la même télé qui a fait passé ma vidéo. Ça m’a blanchi », a expliqué l’artiste comédien.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi