RDC : 617 crimes de guerres et contre l’humanité sont restés impuni à ce jour

congo rapport mapping
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Entre 1993 et 2003, des exactions ont été commises sur le sol congolais. Un rapport de l’ONU dénombre près de 617 crimes de guerres et crimes contre l’humanité qui sont restés sans jugement jusqu’à ce jour. Certains de ces crimes impliquent les pays voisins du RDC, tel que la Rwanda. Il s’agit des génocides au cours desquels plusieurs civils innocents, femmes et enfants outou et tutsi ont été froidement assassinés en 1994.

Le rapport mapping, issu des enquêtes du Haut-Commissariat des Nations unies publié en octobre 2010, ressuscite les atrocités survenues en RDC, au moment même où la population réclame justice. Après une decennnie, ces crimes sont restés impunis.

« La découverte par la Mission de l’Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo de trois fosses communes dans le Nord-Kivu à la fin de 2005 s’est imposée comme un douloureux rappel que les graves violations des droits de l’homme commises dans le passé en République démocratique du Congo (RDC) demeuraient largement impunies et fort peu enquêtées »

Les premières lignes du rapport Mapping

Plus de 1200 témoins ont été interviewés pour raconter les crimes qu’ils ont pu vivre. Le rapport Mapping réclamait un tribunal pénal pour tous les auteurs de ses crimes dont les noms figurent dans une liste contenue dans le même rapport, et qui n’a jamais été rendu publique.

Ces crimes sont restés impunis jusqu’à ce jour

Abdoul Aziz Thioye, Bureau des Nations Unies aux droits de l’homme affirme :

« Tous nos rapports d’enquetes, nous avons des listes des présumés (coupables). Ces listes là sont mises à la disposition des enqueteurs judiciaire. Jusque-là ils sont présumés innocents. »

0

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi