Rwanda : Accusé d’avoir financé le génocide de 1994, Félicien Kabuga est transféré ce lundi

Rwanda : Accusé d’avoir financé le génocide rwandais, Félicien Kabuga est transféré ce lundi
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Après plus de 23 ans à s’enfuir, Félicien Kabuga, le présumé financier du génocide rwandais a été arrêté il y a quelques mois près de Paris.

Félicien Kabuga qui se trouvait en détention en France, a été transféré lundi à la division de La Haye (aux Pays-Bas au siège de la Cour pénale internationale CPI) du Mécanisme pour les tribunaux pénaux internationaux (MTPI) où il sera jugé pour génocide.

Félicien Kabuga, âgé de 87 ans selon ses dires, est accusé d’avoir participé à la création des milices hutues Interahamwe, principaux bras armés du génocide de 1994, qui fit 800 000 morts selon l’ONU, essentiellement au sein de la minorité tutsi.

Lire aussi :

« Sa comparution initiale aura lieu le moment venu devant un juge de la Chambre de première instance affectée à son affaire », a annoncé le MTPI dans un communiqué.

Ancien président de la tristement célèbre Radio télévision libre des Mille collines (RTLM), qui diffusa des appels aux meurtres des Tutsis, Félicien Kabuga est soupçonné d’avoir contribué, en 1993, à l’achat massif de machettes qui seront distribuées aux miliciens en avril 1994.

Félicien Kabuga conteste l’intégralité des sept chefs d’inculpations qui le visent.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi