Rwanda : Comment sa capitale Kigali est devenue la plus propre d’Afrique ?

Rwanda pays plus propre Afrique
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Si Paris ne s’est pas fait en un jour, Kigali la capitale rwandaise n’a pas non plus été construite en 1 mois. La beauté et la propreté de ce beau pays au passé sombre sont essentiellement fondées sur une combinaison de politiques qui comprennent l’interdiction des sacs en plastique, une journée nationale de nettoyage, l’application rigoureuse des lois ainsi qu’une conscience nationale collective de garder les rues propres.

Voici comment le Rwanda est devenu le pays le plus propre d'Afrique

L’interdiction des sacs plastiques

L’interdiction des sacs en plastique a fait du Rwanda le pays le plus propre du continent. L’interdiction des sacs en polyéthylène depuis 2008 a activement contribué à rendre l’environnement plus propre au Rwanda. Les sacs en plastique sont parmi les plus grands polluants en Afrique. L’interdiction des sacs en plastique à usage unique en 2008 a été mise en vigueur grâce à une étude commandée par le ministère rwandais de l’Environnement.

L’étude a conclu que les sacs en plastique constituaient une menace sérieuse pour la production agricole et qu’ils contaminaient l’eau, tuant les poissons et causant de la pollution. Le pays est même allé plus loin en interdisant l’utilisation de matériaux d’emballage en plastique. Le Rwanda privilégie désormais l’utilisation de sacs fabriqués à partir d’autres sources biodégradables telles que le papier, le tissu, les feuilles de bananier et le papyrus. Les voisins du Rwanda, comme le Kenya, ont également promulgué des interdictions de sacs en plastique, mais leur application reste un énorme obstacle.

Voici comment le Rwanda est devenu le pays le plus propre d'Afrique

Umuganda : journée nationale de nettoyage

Une autre caractéristique centrale de la propreté du Rwanda est « l’Umuganda ». C’est une journée nationale de nettoyage dans le pays, le dernier samedi de chaque mois. Le nom Umuganda signifie « se rassembler dans un but commun » en Kinyarwanda.

Les communautés se rassemblent pour nettoyer leurs quartiers. Les ordures étaient autrefois un élément essentiel des communautés rwandaises – avec des tas d’ordures en bordure de route et des fossés bouchés par des sacs en plastique. Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui.

L’Umuganda est un exercice coordonné bien planifié par l’État, pendant lequel les forces de sécurité sont utilisées pour faire respecter la loi. La police surveille les rues et a le pouvoir d’arrêter les Rwandais qui ne participent pas à l’exercice de nettoyage. Ils sont tenus de nettoyer sur place. Une infraction à ces règles est sanctionnée par des amendes – ceux qui ne participent pas paient 5 000 francs (soit près de 6 dollars).

Voici comment le Rwanda est devenu le pays le plus propre d'Afrique

L’Umuganda est un travail d’intérêt général obligatoire pour les personnes valides âgées de 18 à 65 ans. Ce service communautaire mensuel est effectué par le président et les membres du cabinet. Il permet d’assurer un leadership exemplaire et d’inspirer une conscience nationale du nettoyage des villes et des zones rurales. Cependant, comme pour toute population, il y a ceux qui ne trouvent pas l’Umuganda une activité passionnante. Il est difficile de suivre chaque citoyen – certains sont excusés parce qu’ils s’occupent d’enfants ou sont malades.

Alors que les observateurs internationaux regardent le Rwanda en condamnant la nature autoritaire de la sécurité en matière d’application, l’idée de la propreté a gagné en importance dans la conscience nationale des Rwandais. La plupart des Rwandais la considèrent comme un service communautaire bénéfique et non comme une pratique de travail forcé. C’est presque comme un mode de vie auquel les gens se sont habitués. Le peuple rwandais a développé une conscience nationale qui admire et prône la propreté de l’environnement. Et la propreté n’est pas seulement limitée à Kigali mais s’étend aussi aux zones rurales.

Vu que le président et les ministres du cabinet sont impliqués, cela donne au peuple un sentiment d’inclusion et d’enthousiasme. L’ordre créé par les dirigeants de Kagame est louable. C’est pourquoi le Rwanda est devenu l’un des pays les plus sûrs de la planète.

Selon Human Rights Watch, la propreté des rues et autres lieux de Kigali a un coût. Les personnes considérées comme « indésirables » – sans-abri, mendiants, prostituées, vendeurs de rue et autres personnes accusées de « comportement déviant »- sont retirées des rues et enfermées dans des centres de détention.

LIRE AUSSI : Togo : Signature de partenariat entre Asky Airlines et le ministère des sports et des loisirs

0

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi