Samuel Eto’o « assit par terre » aux côtés du chauffeur responsable de son tragique accident (Photos)

Samuel Eto’o « assit par terre » aux côtés du chauffeur responsable de son tragique accident (Photos)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le chauffeur ayant provoqué l’accident de Samuel Eto’o ce dimanche s’était enfui, avant d’être rattrapé 15 kilomètres plus tard par la police.

Detenu en garde-à-vu, Samuel Eto’o est allé lui rendre visite. Sur les lieux, il s’est assis à ses côtés à même le sol, avant de demander aux forces de l’ordre de le décharger de toutes les peines retenues contre lui.

Samuel Eto’o « assit par terre » aux côtés du chauffeur responsable de son tragique accident (Photos)

Samuel Eto’o a offert la « grâce » à ce chauffeur qui aurait pu causer sa mort tragique dans cet accident. Son geste est salué par les fans.

Samuel Eto’o « assit par terre » aux côtés du chauffeur responsable de son tragique accident (Photos)

En effet, de retour de festivités dans l’Ouest camerounais, du côté de Nkongsamba, Samuel Eto’o a été victime dimanche d’un sérieux accident de voiture sur une route nationale. Son véhicule a été percuté et sérieusement endommagé.

Lire aussi : Tué à plusieurs reprises, le criminel le plus recherché du Nigéria est en vie et c’est un pasteur

Le meilleur buteur de l’histoire des Lions indomptables s’en sort avec un traumatisme crânien. Eto’o (39 ans) qui a échangé avec l’un de ses proches, le journaliste sportif Martin Camus Mimb, s’est voulu rassurant et a fait savoir qu’il se portait bien. Celui qui est aussi le conseiller spécial du Président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad, doit cependant subir des examens médicaux complémentaires.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi