Scandale : Un officiel de l’ambassade du Nigéria en Allemagne surpris, dans un hôtel en train d’échanger du s3xe contre un passeport (vidéo)

Un officiel de l'ambassade du Nigéria en Allemagne
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

L’ambassade du Nigéria en Allemagne a suspendu un haut responsable de la sécurité après qu’une vidéo de lui dans une chambre d’hôtel avec une femme soit devenue virale.

L’homme connu simplement sous le nom de M. Martin aurait sollicité des relations sexuelles avec la femme avant de renouveler son passeport.

Dans la vidéo, un homme est vu en train de confronter Martin après l’avoir trouvé pantalon baissé à l’hôtel, avec la femme anonyme à qui il aurait demandé à avoir des relations sexuelles avec lui avant de libérer son passeport.
M. Martin a déclaré dans la vidéo :


«Laissez-moi vous expliquer, s’il vous plaît. S’il vous plaît, ce n’est pas comme ça. »


Lorsqu’on lui a demandé d’expliquer, il a continué à dire «s’il vous plaît, s’il vous plaît, s’il vous plaît. »
La voix derrière la caméra a accusé M. Martin de réclamer régulièrement des relations sexuelles pour faire son travail. La voix lui a dit :


« Votre tasse est pleine, Martin. Votre temps est écoulé ».

Le mardi 17 novembre, quelques heures après la mise en ligne de la vidéo, l’ambassade a annoncé la suspension du fonctionnaire qui travaille comme personnel local dans l’unité de sécurité «avec effet immédiat».
L’ambassade a noté comment le fonctionnaire avait été lié à des allégations d’abus sexuels et «d’autres activités criminelles graves en échange de services officiels».
L’ambassadeur du Nigéria en Allemagne, Yusuf Tuggar, a déclaré que l’ambassade avait ouvert une enquête sur la question, car aucune forme d’abus ne serait tolérée.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi