Sénégal : Décès du footballeur Pape Bouba Diop, voici ce qui l’a tué

Pape Bouba Diop
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le football sénégalais est en deuil ce dimanche 29 novembre avec la mort de Pape Bouba Diop. Selon la presse sénégalaise, le joueur est décédé ce dimanche des suites d’une longue maladie de Charcot. Il restera à jamais celui qui avait permis au Sénégal de battre l’équipe de France à la Coupe du Monde 2002.

De quoi est mort Pape Bouba Diop ?

L’international sénégalais Pape Bouba Diop a été emporté par la maladie de charcot selon leral.net . En effet, la maladie de Charcot, également appelée sclérose latérale amyotrophique (SLA) est une maladie neurodégénérative. Elle atteint progressivement les neurones et entraîne une faiblesse musculaire puis une paralysie. L’espérance de vie des patients restent très courte. En anglais, elle est également appelée maladie de Lou Gehrig, en hommage à un célèbre joueur de baseball atteint par cette maladie. Le nom « Charcot » vient du neurologue français qui a décrit la maladie.

Lire aussi : Football : Suspension du Président de la CAF.

Que retenir de la carrière de Pape Bouba Diop ?

En suivant parfaitement le centre d’El Hadji Diouf un jour de juin 2002, Papa Bouba Diop avait permis au Sénégal de battre à la surprise générale l’équipe de France (0-1), précipitant ainsi la chute des Bleus au Mondial 2002. Premier buteur de l’histoire de son pays en Coupe du Monde, l’ancien milieu de terrain est malheureusement décédé ce dimanche selon plusieurs médias sénégalais. Passé par Lens de 2002 à 2004, celui qui avait 42 ans aurait succombé à une longue maladie qui le touchait depuis plusieurs années. Véritable globe-trotter, le natif de Dakar aura effectué le plus gros de sa carrière en Angleterre où il a notamment joué pour Fulham, Portsmouth ou encore West Ham.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi