Sénégal : Les artistes désormais autorisés à faire des spectacles

sénégal covid-19
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Au Sénégal, les artistes peuvent désormais organisé des prestations, mais uniquement dans les restaurants et hôtels. Les mesures d’interdiction de la musique, du chant et la danse dans les hôtels et restaurants sont enfin levées.

Cette décision provient de la diminution du taux de contamination au covid-19 enregistré depuis quelques semaines dans le pays. C’est un soulagement pour les artistes et les acteurs de la restauration qui étaient privés de travail depuis le début de la pandémie mi-mars.

« C’est une bouffée d’air, on va dire. On vit de notre art et oui, financièrement aussi, ça nous aide beaucoup. Ce n’est pas comme avant pour l’instant, parce que les restaurants, les hôtels ont beaucoup souffert aussi. Il y a des salles qui ont du mal à rouvrir. Dans les restaurants avec lesquels on travaille en ce moment il y a des réductions de cachets. On travaille en collaboration, le temps que les choses redeviennent comme avant, on espère. »

Un artiste

Lire aussi : Affaire sextape : voici la version d’ Eudoxie Yao

Avec cette levée des interdictions de spectacle, les artistes sont de retour et les clients commencent doucement a inondé les restaurants. Une bonne nouvelle pour les deux camps. Toutefois le respect des gestes barrières est d’actualité.

« On a une scène qui est à bonne distance des tables, on briefe les artistes aussi, avant chaque prestation, et on met vraiment tout en œuvre pour que le client soit rassuré, qu’il se sente en sécurité… »

Alphy Gueye, responsable marketing et événementiel

0

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi