Sénégal/S3xtape : Pour se venger de sa copine qui l’a largué, il partage les vidéos de leurs ébats

goumin colère partage vidéos ébats sexuels copine rompue
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Un homme par goumin se met en colère et partage les vidéos des ébats sexuels d’avec sa copine après que celle-ci est rompue.

L’incident se passe au Sénégal dans la ville de Louga. Une élève du lycée , tapant la vingtaine a voulu raconter sa mésaventure avec l’homme qui est désormais son ex copain.

Les deux tourtereaux s’étaient rencontrés lors de la campagne des élections présidentielles en 2019. Ils ont tout de suite sympathisé et ont échangé les contacts . Puisque le courant passait bien , au premier rencart , dans la chambre du jeune homme , ils sont passés à l’acte . Celui-ci a voulu immortalisé le moment en tournant une vidéo.

Cependant , au fil du temps , le couple ne s’entendait plus comme avant . Alors Iris(nom d’emprunt) a demandé à rompre . Ce qui ne sera pas à la convenance du monsieur . Pour se venger , il partage dans presque toute la ville les vidéos de sa copine , exposant ainsi sa nudité .

La demoiselle aura la honte de sa vie . Sa dignité bafouée , elle confiera avoir quitté l’école pour se réfugier à Dakar afin de se ressourcer . Iris a avoué avoir même voulu se suicider .

Elle va quand même se calmer . Pour réussir à tourner la page , Iris portera plainte contre son oppresseur.

LIRE AUSSI : Bénin : Clara, auteure d’une sextape en 2009 bientôt maman

 Ma réputation et ma dignité ont été bafouées. Mes parents rasaient les murs, parce que ma nudité a fait le tour du monde. Finalement j’ai pris mon courage à deux mains pour porter plainte contre lui. Il m’a déjà tué. Mes futurs enfants pourront, un jour, tomber sur ces images. Que penseront ils de leur mère ? Je demande réparation et je souhaite que justice soit faite.

1
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi