Sénégal : Un père traduit sa fille en justice pour avoir détourné ses 41 millions FCFA

Vol de 41 millions

Un père sénégalais traduit sa propre fille en justice parce qu’elle aurait détourné 41 millions FCFA dans une entreprise dans laquelle le père est associé. Une situation peu commune dont nous ferons le développement dans cet article.

Pour une histoire d’argent, un père et sa fille se retrouvent devant la cour de justice de Dakar. Répondant au nom de Gora Mbaye, le père déclare avoir été trahi par sa propre fille. Elle aurait sans son autorisation procéder à des dépenses d’argent de son entreprise “Légume d’Or” . Sa fille occupe le poste de gestionnaire de cette société.

Lire aussi :  Neymar à Chelsea : Les détails de ce transfert inattendu

En effet, Aïda s’abreuvait du compte bancaire de la société pour son plaisir et s’offrir une vie de luxe. Pour cet acte, elle a été mise sous mandat de dépôt pour abus de confiance portant sur 41 millions FCFA et blanchiment de capitaux. Elle a ensuite fait face au juge dans le tribunal de Dakar pour jugement.

Elle a tenté de se justifier en déclarant que l’entreprise lui devait 13 mois d’arriérés de salaires. Ell a du coup pris la peine de retirer 36 millions FCFA lorsque son père a décidé de la licencier.

« J’avais un salaire de 400 000 francs. On me versait également des primes de bonification. Mais, on ne me payait pas à un moment donné. C’est pourquoi j’avais retiré 8 millions de francs dans le compte de la société«.

La jeune femme a-t-elle signifié

Avec tout ce pactole, la jeune femme a pu s’offrir un vie de luxe et réalisé bien de projets. Pour ce qui est du remboursement, elle a fait savoir qu’elle a payé 25 millions de Francs CFA à la suite d’une médiation pénale.

Lire aussi :  "Ils disent que je suis enceinte", dixit une petite fille de 6 ans atteinte d'une maladie rare : Voici ce qui s'est passé (vidéo)

Le père se plaint du fait que sa fille avait accepté de rembourser la somme et de remettre les biens qu’elle s’est offerts avec cet argent. Sauf que rien n’a été fait jusqu’alors. Et il risque d’être poursuivi par les autres associés de l’entreprise pour les agissements de sa fille.

Lire aussi :  France : Après son opération, le béluga égaré dans la Seine est mort

Le Parquet, qui a demandé au tribunal de faire fi des liens de parenté, a requis deux ans d’emprisonnement, dont six mois ferme, et une amende de 34, 5 millions FCFA. L’affaire est mise en délibéré au 15 décembre prochain. Les prochains jours verront sûrement scellé, son sort.

par Tonton Ros

Lire aussi : Détournement de fonds en France : l’Eglise catholique à nouveau secouée par un scandale

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi