Sexualité / Scatophagie : Manger les selles de son partenaire, pourquoi cette pratique ?

manger les selles de son partenaire

Parmi les pratiques sexuelles qui peuvent choquer figurent la scatophagie. Cette pratique consiste manger les selles, les matières fécales de son partenaires. Comment les personnes pratiquant la scatophagie s’y prennent-ils et pourquoi cette pratique ?

Cela peut paraître dégoûtant et écœurant d’imaginer des personnes mangeant les selles de leurs partenaires sexuels, mais il existe un nombre conséquent de personnes qui ressentent une vive excitation sexuelle pour les excréments. Souvent, ces personnes au cours de l’acte sexuel, ont tendance à s’enduire le corps et le corps de leurs partenaires de selles. C’est ainsi qu’ils prennent leur pied.

Lire aussi :  Japon: l'homme qui a épousé un hologramme choque la toile avec une déclaration fracassante

D’après les médias, la demande serait très forte au niveau des escorts et on a pu le remarquer avec le scandale porta potty qui a récemment secoué la toile. Selon les “scato“, l’observation du processus naturel de la défécation est essentielle. Pour lui, c’est fascinant d’admirer des selles et cela fait partie de son quotidien. Il est souvent dans un état euphorique pendant l’élimination et l’excitation monte avec le volume d’excréments. Certains scatos le pratiquent même seuls, comme de la masturbation.

Lire aussi :  Insolite : Une femme a décidé d'allaiter son chien avec ses propres ... (vidéo)

Pour d’autres, le désir sexuel vient en déféquant dans leurs sous-vêtements, parfois même en public. Le désir sexuel provient donc du sentiment de honte qu’on peut ressentir en public dans une situation pareille. Il s’agit de la scatophilie.

Une autre forme de sexualité qui peut choquer est l’urophilie. Les urophiles aiment se faire uriner dessus ou encore uriner sur les autres; certains vont jusqu’à boire les urines de leurs partenaires dans le cadre sexuel.

Lire aussi :  Insolite : Une mariée est arrêtée pour avoir servi du cannabis à ses invités

Toutefois, les professionnels de la santé mettent en garde contre ce genre de pratique. Il faut une très bonne hygiène de vie et d’alimentation pour ne pas attraper des maladies. L’ingestion même des selles est déconseillée et une transmission du VIH, lorsqu’il s’agira des rapports anaux est très probable.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi