Soudan: L’ancien Premier Ministre Sadeq al-Mahdi est mort du Coronavirus

Sadeq al-Mahdi
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

La République du Soudan est en deuil avec le décès de son ancien Premier Ministre Sadeq al-Mahdi ce jeudi 26 novembre à l’âge de 85 ans . Il est le dernier chef de gouvernement soudanais désigné démocratiquement, étant donné que le chef du parti Oumma avait été renversé par le coup d’État militaire de l’ancien dirigeant Omar el-Béchir en 1989.

En effet, l’ ancien Premier Ministre soudanais était atteint du Covid-19, ainsi que plusieurs membres de sa famille et des dirigeants du parti Oumma. Sadeq al-Mahdi avait été transféré aux Émirats arabes unis le 3 novembre, où il était depuis hospitalisé. Il est décédé à l’âge de 85 ans ce jeudi et sera enterré vendredi à Oumdourman, sa ville natale.

Lire aussi : Présidentielles au Burkina : Le président sortant Christian Kaboré est réélu

Sadeq al-Mahdi, une grande perte pour la démocratie soudanaise

Ce descendant d’une grande famille politique soudanaise avait fait des études d’économie à Oxford. Entré en politique, il fut par deux fois Premier ministre. D’abord en 1966, puis à nouveau en 1986, après les élections organisées par le président Siwar al-Dhahab. Mais, trois ans après, il fut renversé par le coup d’État militaire de Omar el-Béchir.

Son parti Oumma, fondé par son grand-père lors du mandat britannique, était le plus grand de l’opposition. Farouche critique de la politique d’Omar el-Béchir, il a été emprisonné à quatre reprises puis contraint à l’exil pendant une longue période.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi