Teeyah : une chose incroyable que vous n’avez jamais sue sur la chanteuse

[read_meter]
Teeyah
[wp_applaud]
[wp_applaud]

Il y a un moment, Teeyah était de passage sur une chaine de télévision Ivoirienne où elle a eu à dévoiler des choses cachées sur sa personnalité.

Sur le plateau de Life TV, Teeyah était revenue sur les commentaires déplacés qui ont été faites à l’égard de sa personne. Selon la chanteuse, ces propos infondés l’on beaucoup affectée.

Elle avait d’ailleurs demandé aux colporteurs de fausses informations de prendre en compte le fait que les artistes sont eux aussi des êtres humains qui ont des familles derrières eux.

Lire aussi :  Céline Dion ne peut plus se lever, ni bouger, ni marcher, la star vraiment en danger !

Bien qu’étant chanteuse, Teeyah dispose de bien d’autres cordes à son arc. Elle est aussi connue pour son amour pour la danse sans parler de ses diplôme universitaires.

Teeyah, sur ce plateau a déclaré avoir commencé le Judo à l’âge de 5 ans et a eu son ceinture marron.

« (… )Nous, on nous a toujours appris quand vous commencez quelque chose allez au bout et ça été comme ça dans tout. Aujourd’hui même c’est quelque que j’applique. Avant de faire de la musique, j’ai commencé le sport très jeune, à l’âge de 5 ans j’ai commencé le judo. Je suis arrivée jusqu’à ma ceinture marron, j’ai pas eu le temps de passer ma ceinture noire… » a t-elle-révélé.

Selon Teeyah, il y a quelques mois, elle s’est lancée dans le taekwondo et vient d’y avoir sa ceinture jaune. Et Actuellement, Teeyah donne également des cours de musique.

« Moi je pars du principe que quand on a eu la chance d’avoir accès à certaines choses et de connaitre quelque chose, il faut transmettre. Et aujourd’hui, je trouve que c’est dommage d’avoir ces petits connaissances qui ne sont pas à la portée de tout le monde et de ne pas en faire profiter les gens » disait Teeyah.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi