Tennis : Naomi Osaka bat Jennifer Brady et remporte pour une 4è fois le Grand Chelem

Naomi Osaka bat victoire Jennifer Brady
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

La fraîcheur et le punch de Jennifer Brady n’ont pas fait le poids face à l’expérience et à la confiance de Naomi Osaka, qui s’est imposée en finale de l’Open d’Australie, ce samedi (6-4, 6-3).

Jennifer Brady n’est pas passée totalement au travers de sa première finale de Grand Chelem, samedi, à Melbourne, mais Naomi Osaka a su faire respecter son rang (n°3 mondiale) et son expérience largement supérieure de ce genre d’événements. La Japonaise a battu l’Américaine en finale de l’Open d’Australie, 6-4, 6-3 en 1h17 et c’est la logique qui l’a emportée.

LIRE AUSSI : La tenniswoman Naomi Osaka dévoile enfin son mec et c’est un rappeur !

La réaction de Jennifer Brady à l’issue de sa qualification pour la finale, jeudi, contre Karolina Muchova, était sûrement un indice fort : elle s’était écroulée de tout son long sur le sol de la Rod Laver Arena. Un lâcher-prise compréhensible, mais qui indiquait que, peut-être, son tournoi était terminé dans sa tête, une fois sa première finale en Majeur décrochée.

D’ailleurs, c’est bien Osaka qui a réalisé le meilleur départ dans cette finale, se procurant après un gros quart d’heure une balle de 4-1 qu’elle a gâchée par un revers long de ligne trop long. Brady a alors trouvé un peu mieux ses repères, au service et en coup droit, tandis qu’Osaka se mettait en mode flottement.

À 4-4 et 30/40 sur son service, la Japonaise a connu son moment le plus périlleux de la finale. Elle a sauvé cette balle de break d’un coup droit croisé superbement enroulé. Et à 5-4, Brady a mené 40/15 avant d’enchaîner une faute directe en revers, une double faute et deux coups droits complètement manqués, dont le dernier, sur balle de set, ressemblait à un penalty, suite à un retour décentré d’Osaka (6-4, en 41 minutes).

Source : Lequipe

0

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi