The Woman King : Voici pourquoi le film sur l’histoire des Amazones du Dahomey fait objet de polémique

The Woman King

Après le lancement de son teaser, le film The Woman King a réveillé des esprits critiques sur la toile. Le film qui met en avant l’histoire des Amazones du Dahomey (actuel Bénin) ne semble pas répondre aux attentes du public.

Qui sont les Amazones du Dahomey ?

Après la mort subite du roi Houessou Akaba en 1708, sa sœur jumelle, la reine Tasi Hangbè (ou Nan Hangbe) règne sur le royaume du Dahomey de 1708 à 1711. Elle est la vraie créatrice du corps des amazones du Dahomey, comme régiment combattant, intégré aux armées professionnelles du royaume.

Lors d’une campagne contre les voisins Ouémènou du royaume, elle prend la tête de l’armée, travestie pour galvaniser ses troupes, à l’image de son frère jumeau défunt, Akaba. Elle a été largement effacée de l’histoire officielle du Dahomey, sous le roi Agadja son successeur, dont les partisans obligent la reine à abdiquer. Le fils de Houegbadja, Agadja (roi de 1711 à 1732), développe le groupe de femmes gardes du corps en une milice et les utilise avec succès pour vaincre le Royaume Houéda en 1727.

Lire aussi :  Emmy Award : Pourquoi la lauréate Michaela Coel a dit non au million de Netflix ?

Les marchands européens notent leur présence ainsi que celle d’autres femmes guerrières parmi les Ashantis. Durant les années suivantes, les guerrières acquièrent une réputation de combattantes sans peur. Elles combattent rarement, mais avec vaillance.

Le groupe de femmes guerrières est appelé Minon (Mi-Non), ce qui signifie « nos mères » en langue Fon, par l’armée masculine du Dahomey. À l’époque du roi Ghézo (qui gouverne de 1818 à 1858), le Dahomey se militarise de plus en plus.

Ghezo donne une grande importance à l’armée, augmente son budget et améliore sa structure. Les Minon sont entraînées, obtiennent des uniformes et sont équipées avec des fusils danois (obtenus via le commerce des esclaves). À cette époque, les Minon sont entre 4 000 et 6 000 femmes et représentent environ le tiers de l’armée du Dahomey.

Lire aussi :  Bénin : Une élève accouche en plein examen du BEPC, les faits

Il est à noter que dans plusieurs publications en langue anglaise, les Minon sont nommées de manière erronée mino ou minos (une telle prononciation n’ayant aucun sens en langue fon).

The Woman King, un film à polémique

The Woman King, un film réalisé par Sony Pictures a mis en avant les actrices Viola Davis et Lupita Nyong’o.

Basé sur l’histoire des Amazones du Dahomey (actuel Benin), la production hollywoodienne s’attend à un important succès du film en salles en Afrique, comme fut le cas avec le film à succès Black Panther. Sauf que le public africain semble avoir une autre opinion sur la nouvelle production.

Prévu pour être lancé au cinéma le 14 septembre, le film The Woman King fait actuellement objet d’indignation sur les réseaux sociaux,, surtout Twitter.

Au Bénin, les publications critiquant le film The Woman King sur les réseaux sociaux se multiplient. Que ce soit le fait qu’aucun acteur béninois ne soit présent au casting ou l’absence de la moindre scène tournée au Bénin, territoire où a existé le royaume qui sert de décor à l’histoire du film, plusieurs internautes critiquent les choix de la maison de production du film.

Lire aussi :  Landry Gnamba : "Je veux que les gens retiennent..."

Les internautes béninois ne sont pas les premiers à critiquer le film. Aux Etats-Unis, le film avait été critiqué sur Twitter par des afro-américains parce que certaines des Agojie auraient soutenu la traite des esclaves. Certains internautes africains ont répondu en rappelant qu’à l’époque des faits, la notion de continent n’existait pas encore et que les territoires du continent actuel étaient remplis de royaumes qui se faisaient la guerre.

De quoi remettre en question la promotion du film qui joue habilement entre la fiction et le film historique. Le choix du milieu de tournage du film fait plus actuellement polémique vu qu’il s’agit d’une histoire propre au Bénin, mais qui a été tourné sur un autre territoire.

Articles similaires

No results found.

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi