Tiktok : Cette influenceuse reçoit une balle dans la tête en plein live, les fans en pleurs

Tiktok
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le réseau social Tiktok n’en finit pas de pousser les influenceurs au delà de leur limite. Certaines stars osent même s’adonner à des actions dangereuses aux risques et périls de leur vie.
C’est le cas de Areline Martinez, une jeune influenceuse mexicaine de 21 ans, est morte tragiquement en octobre dernier après avoir organisé un faux kidnapping filmé sur le réseau social TikTok. Lors du tournage, l’un de ses amis lui aurait en effet tiré une balle dans la tête par accident, indiquent les médias locaux.

Lire aussi : Russie : Ce Youtubeur tue en plein live sa petite amie pour 1000 $, la police n’a pas tardé

L’enterrement de la jeune femme a eu lieu ce lundi 14 décembre, mais l’enquête diligentée pour faire la lumière sur sa mort, près de deux mois après les faits, est loin d’être terminée.

César Augusto Peniche Espejel, le procureur général de l’État de Chihuahua où s’est déroulé le drame, a notamment expliqué que deux hommes sont toujours en fuite depuis la tragédie.

Il a ajouté que l’arme utilisée pour le meurtre était un pistolet de calibre 45 et confirmé que le tir était accidentel.

https://www.instagram.com/_u/are.ma13/?utm_source=ig_embed&ig_mid=D9D1A5F5-133D-45B9-9AED-879629844B81

Si quelqu’un a une respon­sa­bi­lité pénale, il devra y répondre», a-t-il insisté. «Il y a plusieurs faits à exami­ner : la mort malheu­reuse de la jeune femme, l’ori­gine de cette arme et comment elle est arri­vée sur la scène».

La scène, ce sont les images tragiques filmées le 2 octobre dernier aux derniers instants avant la mort d’Areline.

Récupérées par les autorités, elles sont utilisées à des fins d’enquête pour iden­ti­fier les personnes qui ont pris la fuite.
Si TikTok a pris le soin de les supprimer, diverses captures des coulisses du drame ont néanmoins fuité et circulent toujours sur le Web.

Si les circonstances exactes du meurtre restent à établir, les enquêteurs et les fans d’Areline Martinez savent cependant que cette dernière avait de longue date un goût prononcé pour la violence.

Son compte était en effet réputé pour publier régulièrement des vidéos de la jeune femme tout aussi dures, empreintes d’une atmosphère glauque et cruelle.

On pouvait ainsi voir Areline les yeux bandés, les mains et les pieds liés, tandis que plusieurs hommes l’entouraient et braquaient des armes sur sa tête.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi