Tiktok: En quête de followers, il se retrouve devant la justice

tribunal judiciaire terrorisme
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp


Pakistanais de 33 ans, Luqman Heigera comparu ce jeudi après-midi devant le tribunal judiciaire de Pontoise pour « apologie du terrorisme avec l’utilisation d’un réseau de télécommunication ».

Ses dires sur les réseaux sociaux l’ont emmené à comparaître devant la justice.

Il est reproché d’avoir publié des vidéos sur le réseau social TikTok dans lesquelles il a tenu des propos faisant éloges aux attaques djihadistes

Le 09 septembre, a été mise en ligne la première vidéo qui faisait référence aux caricatures de Mahomet republiées par Charlie Hebdo à l’occasion de l’ouverture du procès des attentats de janvier 2015.

Dans la vidéo Luqman, Imam de son Etat, a rappelé en langue natale ( le Ourdou) ceci :

« Les fidèles musulmans sont prêts à se sacrifier pour le prophète ».

Et le jour d’après, il précise u’il enverrait les mécréants en enfer.

Son avocat, Me  Nogueras clamait que son client cherchait à faire justement le buzz sur les réseaux  et qu’il n’était pas conscient des conséquences aussi dramatiques que cette vidéo engendrerait.

Admettant que la vidéo postée par son client flirtait lourdement avec la sensibilité de la liberté d’expression, l’avocat de Luqman Heigera précisait que son client condamne la vision du terrorisme et la vision radicale de l’islam.

Le prévenu est placé en détention provisoire depuis son interpellation.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi