Togo : Le vaccin AstraZeneca aurait augmenté la libido chez certains patients

Covid-19 vaccin AstraZeneca excitant sexuel
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Au Togo , plusieurs personnes ayant reçus le vaccin AstraZeneca ont signalé ressentir une augmentation de la libido .

Selon le professeur Didier Ekouévi , une étude a été lancée à la suite de l’administration du vaccin au personnel de santé. Il advient comme résultat alors que plus de 28 personnes sur 2000 vaccinés ont eu un appétit sexuel décuplé .

 Nous avons lancé une étude flash, dès que la vaccination a pris fin, pour recueillir tous les effets secondaires rapportés par le personnel de santé . Nous avons déjà des données sur plus de 2000 personnes. Autour du personnel de santé, comme effets secondaires, nous avons eu 28 cas d’augmentation de la libido qui ont été déclarés et cette augmentation était observée chez 17 hommes et 11 femmes.

A part cette conséquence , il y’a eu manifestation de certains effets indésirables comme la fièvre , maux de tête . Le professeur précise ainsi que ceux-ci sont temporaires . Il ajoute qu’il faudrait alors prendre des antalgiques pour atténuer ces réactions .

C’est pour cela que nous disons, qu’il faut prendre du paracétamol pour calmer ces effets secondaires qui gênent un tout petit peu au début. Il y en a, mais ils ne sont pas graves.

Dans d’autres pays , des cas de thromboses ont été remarquées chez quelques personnes ayant reçu l’injection. Ce qui a conduit à la suspension du vaccin AstraZeneca sur leur territoire.

Toutefois , le professeur Ekouévi dit qu’il n’y a pas lieu de s’en inquiéter .

LIRE AUSSI : Etats-Unis : Un homme meurt d’une érection causée par le covid-19

 Je ne vois pas pourquoi les gens sont inquiets au Togo sur le vaccin. Il y a un fait qui est là et qui est dû à la survenue de complications en Europe où on a observé 50 cas de thromboses(…) . Ceux-ci ont été observés après avoir vacciné 8 millions de personnes (…). À ce jour, nous n’avons aucun argument scientifique pour dire que le vaccin n’est pas sûr. L’arrêt de ce vaccin dans les pays européens, et je peux le dire, est beaucoup plus politique que scientifique. Sur les faits scientifiques, les chercheurs mêmes ne sont pas d’accord sur la suspension de l’utilisation du vaccin, parce que c’est des milliers de morts .

Avec L’Opinion.

1

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi