Triste : Samuel Eto’o a perdu un proche dans un incendie criminel

Samuel Eto'o
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

L’ancien capitaine des Lions Indomptables du Cameroun a perdu un proche qui est mort dans un incendie criminel qui s’est produit au quartier New-Bell à Douala le 11 décembre 2020.

Les faits remontent au lundi 14 décembre lorsque Ngo Baka Brigitte, cousine de la tante de Samuel Eto’o Fils, a rendu l’âme. Elle était hospitalisée à l’hôpital général de Douala, rapporte le journal en ligne La Voix du Koat.

Ce jour, il est 6h quand l’auteur du drame, Bakal Roger (âgé de 70 ans) décide d’en découdre avec la famille de sa nièce Ngo Baka Brigitte :

 «Il s’est infiltré dans la maison en se déguisant en femme. Noël (le fils de Brigitte environ 15 ans) le voit quand il sort puiser de l’eau à 6h question de prendre sa douche pour l’école. Sauf qu’il se dit qu’il s’agit d’une voisine. A son retour, il tombe face à face avec le grand père Bakal Roger qui sort de chez eux, vêtu d’une robe et un foulard noué sur la tête. A l’aide du briquet qu’il tient en main, le grand père va mettre le feu dans la maison de sa nièce. L’enfant s’est mis à crier au secours. Alors que le grand père voulait prendre la fuite, Noël l’a poussé dans les flammes», se remémore Généviève, la voisine.



Lire aussi : Samuel Eto’o « assit par terre » aux côtés du chauffeur responsable de son tragique accident (Photos)

 «C’est depuis des années que son oncle menace de faire du mal à Brigitte ainsi qu’à ses enfants. Il répétait toujours que c’est inacceptable que son frère se soit marié et ait eu des enfants, mais lui pas. Il aimait dire à qui veut l’entendre qu’il va en découdre avec la famille de son défunt frère avant de mourir. On n’a jamais compris la raison de cette haine, d’autant plus que c’est son frère qui lui avait cédé l’espace pour se construire, juste près de lui.», a-t-elle souligné.

Le fils de Djamila, fille de Brigitte va trouver la mort dans les flammes. Il devait avoir 2 ans ce 30 décembre. La demi-sœur de Brigitte lui avait remis ses deux enfants. Des enfants de 2 mois et 1an malheureusement brûlés vifs. Le voisin Audrey Mbondje Jacques, âgé de 28 ans, qui venait à la rescousse va succomber suite à ses brûlures à l’hôpital général de Douala. 24h après, c’est le nommé Bakal Roger qui est emporté par ses brûlures.

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi