Tunisie : La peine de mort sera bientôt d’actualité, voici les raisons

peine de mort tunisie
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

En Tunisie, la peine de mort est revenu au cœur du débat après le meurtre d’une jeune femme la semaine dernière près de Tunis. Ce tragique meurtre aurait remis la puce à l’oreille du président Kaïs Saïed qui s’est prononcé encore une fois sur le sujet.

Le chef de l’État tunisien s’est exprimé lors du conseil national de sécurité en dépit du moratoire sur la peine capitale en vigueur depuis 1991 :

« Chaque société a ses choix, nous avons nos choix et nos principes, et l’article existe. Nous lui donnerons (à l’auteur) toutes les conditions de la légitime défense, mais s’il est prouvé qu’il a tué une ou plusieurs personnes, je ne pense pas que la solution soit, comme certains le considèrent, de ne pas imposer la peine de mort ».

Lire aussi : Message de Toumani Diabaté à son fils Sidiki Diabaté en prison

Le président tunisien Kaïs Saïed a évoqué la possible restauration de la peine de mort pour le responsable d’une double agression. L’homme aurait violé puis assassiné Rahma Lahmar, sa victime âgée d’une trentaine d’année.

« Quiconque tue une personne sans aucune raison mérite la peine de mort »

Lire aussi :  Malawi : Le président Lazarus Chakwera quitte son pays pour le Royaume-Uni à cause de la médiocrité de la connexion internet

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi