Twitter : Apres la démission de Jack Dorsey, voici le nouveau PDG du groupe

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
[wp_applaud]
[wp_applaud]
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Twitter a annoncé le départ, avec effet immédiat, de son directeur général et cofondateur Jack Dorsey qui va être remplacé par Parag Agrawal.

Jack Dorsey n’est plus le PDG de Twitter. Le fondateur et désormais ancien PDG du réseau social a quitté son poste après près de 16 ans dans l’entreprise qu’il a fondée. À sa place, les rênes de la plateforme de gazouillis passeront entre les mains de Parag Agrawal, l’actuel Chief Technology Officer de l’entreprise qui est désormais officiellement le nouveau PDG de Twitter.

« Le conseil d’administration a voté à l’unanimité Parag », a écrit Dorsey dans son message de démission. « Il est curieux, rationnel, créatif, exigeant, conscient et humble. Il conduit avec cœur et âme et c’est quelqu’un avec qui j’ai appris tous les jours. Ma confiance en lui est aussi profonde que mes os. »

Agrawal est né en Inde mais est citoyen américain, il a rejoint Twitter en 2011 en tant qu’ingénieur dédié au système publicitaire de la plateforme, puis a effectué diverses tâches jusqu’à assumer le rôle de CTO en 2018. Si d’un côté Dorsey s’est fait connaître pour son intérêt pour la blockchain, les crypto-monnaies et la décentralisation, Agrawal a personnellement dirigé le projet Bluesky dédié à la création d’un standard ouvert et décentralisé conçu pour les médias sociaux et dans le but de contrôler les informations malveillantes et trompeuses au sein de sa plateforme de microblogging.

LIRE AUSSI: Omicron : Un premier cas du variant détecté en Italie

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi