Côte d’Ivoire : Un instituteur se suicide après avoir engrossé une élève

Afrique du Sud : 20 jeunes retrouvés morts dans une boîte de nuit, les faits

Un instituteur en poste dans le village de Boussoué, l’un des deux villages chef-lieu dans l’Agneby-Tiassa, a été retrouvé mort. 

Selon les premiers éléments recueillis, dont les conclusions du corps médical, un texto envoyé à son épouse et un mot laissé près du lieu où le corps a été retrouvé, tout porte à confirmer la thèse du suicide.


En effet, dans le texto écrit à sa femme à 8h14 mn, il est écrit : “(…) C’est du campement que je t’écris et après réception, je ne serai plus de ce monde. Alerte les gens et venez récupérer mon corps au puits”. Lorsque Adeline, son épouse, également institutrice, reçoit le message, elle informe aussitôt un autre collègue qui se rend au lieu cité.

Lire aussi :  Affaire Jubillar : “tu n'es pas LA victime”, les proches de Delphine s'en prennent violemment à son mari


Il retrouve son collègue à moitié plongé dans un fût rempli d’eau. Il renverse le fût et l’en retire pour essayer de le sauver désespérément en lui faisant un massage cardiaque et une bouche à bouche, en vain.


Il retourne alors sur ses pas pour alerter les autres collègues et la communauté villageoise.

Lire aussi :  Photos : Alexandre Song offreun inimaginable cadeau d'anniversaire à sa femme Olivia Song


La gendarmerie nationale de Tiassalé, arrivée sur les lieux accompagnée du corps médical, constate la mort par noyade. Sur un bout de papier retrouvé près du corps, il est écrit ” moi E. A. F, j’ai mis enceinte Emma, une collégienne de Batera. À ma fille Elvira, une pensée de Dieu et à Adeline, un autre mari adorable…”.

Lire aussi :  Ce mécanicien est choqué de la visite surprise de la fille qu'il a draguée sur Facebook (Photos)


Les services des pompes funèbres ont procédé à l’enlèvement du corps tandis que les enquêteurs de la gendarmerie poursuivaient leurs investigations

LIRE AUSSI: Cardi B en prison : Voici ce que la justice lui reproche

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi