Un père de 19 enfants nomme son dernier nouveau-né « Assez », car il craint de mourir de faim

Un père avec deux femmes et 19 enfants a nommé son dernier bébé Yeter - ce qui signifie « Assez». Zeher Gezer, qui vit dans la ville de Diyarbakir dans la province du sud-est de la Turquie, a engendré 19 enfants avec ses deux épouses.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Un père avec deux femmes et 19 enfants a nommé son dernier bébé Yeter – ce qui signifie « Assez». Zeher Gezer, qui vit dans la ville de Diyarbakir dans la province du sud-est de la Turquie, a engendré 19 enfants avec ses deux épouses.

Le père de 19 enfants a déclaré que malgré l’amour qu’il porte à sa famille, il n’est plus dans la capacité de subvenir à leurs besoins.

Un père avec deux femmes et 19 enfants a nommé son dernier bébé Yeter - ce qui signifie « Assez». Zeher Gezer, qui vit dans la ville de Diyarbakir dans la province du sud-est de la Turquie, a engendré 19 enfants avec ses deux épouses.


Surtout qu’avec la pandémie de coronavirus, il n’arrive plus à trouver du travail et a du mal à nourrir sa famille.
En Turquie, la polygamie est illégale, mais il est possible de la contourner en épousant religieusement une seconde épouse, sans l’enregistrer comme mariage légal.
Les mères des enfants, Dilber et Ikramiye Gezer, se disent toutes deux satisfaites de leur situation. Elles ont admis qu’elles ne s’entendaient pas au début, mais qu’elles sont maintenant comme des frères et sœurs et qu’elles se soutiennent dans la maison bondée.
La première épouse de Zeher, Dilber, mère de 10 enfants, a déclaré :


«Au début, j’étais jalouse de sa femme nouvellement mariée, et même un peu triste, mais maintenant nous sommes comme des sœurs.
Elle a des enfants et moi aussi. Ses enfants sont les miens et les miens sont les siens. »

Le père de 19 enfants, a déclaré qu’il subvenait aux besoins de sa famille lui-même.

Un père avec deux femmes et 19 enfants a nommé son dernier bébé Yeter - ce qui signifie « Assez». Zeher Gezer, qui vit dans la ville de Diyarbakir dans la province du sud-est de la Turquie, a engendré 19 enfants avec ses deux épouses.

Jusqu’à ce qu’il ait perdu son emploi à cause de la pandémie de Covid-19. Il a ajouté :


«Si j’avais su que cela allait arriver, je n’aurais pas eu autant d’enfants».


Les 19 enfants, qui doivent souvent se coucher sans manger, espèrent que les autorités locales leur tendent la main.

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi