Un revenant sème la panique en révélant ce qu’il a vu après avoir été déclaré mort du coronavirus

Norberto Di Natale revenant révélations mort
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Que se passet-il après la mort ou même y a a-t-il une vie après la mort ? Ce sont souvent des questions qui sont restées sans réponses concrètes malgré les efforts de la science. Mas semble-t-il que le revenant Norberto Di Natale a une réponse plus ou moins réaliste de ces préoccupations.

En effet, Norberto Di Natale âgé de 64 ans et mécanicien automobile affirme avoir choppé le coronavirus alors qu’il travaillait dans son garage. Il a été admis à l’hôpital et est mort « pendant plusieurs minutes » alors que les médecins luttaient pour le ressusciter.

Racontant à quoi ressemblaient ces minutes, il a déclaré :

« J’ai entendu beaucoup de gens dire qu’il y avait une lumière au bout d’un tunnel … J’ai vu exactement la même chose. Ce que j’ai entendu tant de fois à la télévision, j’ai vu exactement la même chose.

« C’est quelque chose que vous ne croiriez pas », a-t-il ajouté, « mais c’est comme ça. Et ce n’est pas ce que vous pensez qui se passe. C’est très choquant. »

Norberto, qui travaille dans la ville de Pergamino, en Argentine, a déclaré aux médias locaux qu’il avait déjà été hospitalisé une fois pour la maladie, mais qu’il avait été libéré.

Norberto Di Natale revenant révélations mort

Cependant, il est rapidement revenu avec une forte fièvre qui l’a vu à nouveau hospitalisé, cette fois pendant plus d’un mois.

Norberto dit que, avec d’autres patients Covid-19, il a reçu une thérapie au plasma, mais il a vu deux autres patients mourir dans les deux premiers jours où il était là.

Il a dit :

« Une personne meurt vendredi, une autre meurt samedi, il n’y en a pas trois sans deux. Maintenant c’est mon tour, je présume. »

Le mécanicien de 64 ans est tombé gravement malade après avoir reçu un diagnostic de pneumonie bilatérale lorsque les médecins ont décidé de le mettre dans un coma provoqué et de l’intuber.

Norberto a déclaré qu’à un moment donné, les médecins ont dit à sa famille qu’il avait «malheureusement empiré et qu’il ne restait plus qu’à prier». Cependant, le mécanicien argentin a finalement été transféré dans un quartier Covid-19 pour poursuivre son rétablissement.

Allongé seul, il a dit qu’il avait commencé à se parler et à compter ses battements cardiaques, ce qu’il a remarqué ne cessait de ralentir jusqu’à ce que « ça tique et rien de plus ».

LIRE AUSSI : Covid-19 : Les indiens utilisent les excréments de vache pour s’immuniser, les scientifiques sous le choc

Il a déclaré à des sources locales qu’il était mort pendant « plusieurs minutes » avant que les médecins ne réussissent finalement à le ramener « miraculeusement » à la vie.

Après son expérience de mort imminente, Norberto est sorti de l’hôpital quelques jours plus tard et a reçu des soins à domicile pendant deux mois avant de finalement vaincre le virus, mais il a ajouté qu’il ne s’était pas encore complètement rétabli.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi