Une strip-teaseuse risque 1036 ans de prison pour avoir infecté 5 policiers de chlamydia , gonorrhée et herpès

strip-teaseuse 1036 ans prison éjecté liquides vaginaux infectant policiers
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Une strip-teaseuse de Floride risque 1036 ans de prison pour avoir infecté les policiers de la chlamydia , gonorrhée et herpès en éjectant des liquides vaginaux .

Britney Simmons, 24 ans, exécutait comme d’habitude un show au club de strip-tease Camel Toe . Pendant sa prestation, une violente dispute éclatera entre elle et plusieurs clients du club .

La police de Miami appelée sur les lieux va tenter d’arrêter Britney . Cependant , elle était plutôt ivre ce qui n’était pas pour favoriser la situation.

5 agents vont alors tenter de la maîtriser . Ils n’y parviendront pas puisque , Simmons va essayer de leur faire lâcher prise en éjectant des liquides vaginaux , ce qui va aveugler 3 d’entre eux et blesser 2 autres .

Un témoin de toute la scène va alors narrer les faits aux journalistes :

Elle a juste écarté les jambes grandes ouvertes et a commencé à gicler dans les visages, les yeux et la bouche des flics à une distance d’environ douze à quinze pieds

A la suite de l’incident , les 5 policiers ont fait un dépistage des IST qui est positif pour la chlamydia, la gonorrhée et l’herpès .

Miguel Aguera, porte-parole du département de police de Miami, conclut alors que Britney Simmons a utilisé son liquide biologique comme une arme mortelle.

Sachant très bien qu’elle exposait les policiers à un certain nombre de maladies sexuellement transmissibles et potentiellement au VIH aussi, on considère qu’elle a utilisé son vagin avec une force meurtrière contre les policiers

L’avocat de la strip-teaseuse fait valoir qu’il s’agit juste de légitime défense . Selon ses propos , le vagin a servit dans les « limites appropriées de ses compétences et capacités professionnelles » .

LIRE AUSSI : Orgasme clitoridien et vaginal : les femmes se confient

Britney Simmons risque 1036 ans de prison, si elle est reconnue coupable de voies de fait graves avec une arme mortelle contre cinq policiers .

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi