Urgent-Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara donne son accord pour le retour de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé

Alassane Ouattara donne accord retour Laurent Gbagbo Charles Blé Goudé
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

L’ancien président Laurent Gbagbo et son ex-ministre de la Jeunesse Charles Blé Goudé, définitivement acquittés de crimes contre l’humanité par la justice internationale, «sont libres de rentrer en Côte d’Ivoire quand ils le souhaitent», a déclaré mercredi 7 avril le président Alassane Ouattara.

«Des dispositions seront prises pour que Laurent Gbagbo bénéficie, conformément aux textes en vigueur, des avantages et indemnités dus aux anciens présidents de la République», a ajouté le chef de l’État ivoirien à l’ouverture du Conseil des ministres à Abidjan.

La chambre d’appel de la CPI a confirmé l’acquittement de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé, prononcé en première instance le 15 janvier 2019. Cette décision ouvre la voie au retour de l’ancien président ivoirien dans son pays.

Alassane Ouattara donne accord retour Laurent Gbagbo Charles Blé Goudé

Il a levé les deux pouces en l’air en direction de son avocate à l’énoncé du verdict. Pour Laurent Gbagbo, c’en est terminé : après une décennie de procès devant la Cour pénale internationale (CPI), il est définitivement libre.

LIRE AUSSI : Laurent Gbagbo : A quand son retour en Côte d’Ivoire après son acquittement par la CPI ?

Ce mercredi 31 mars, la chambre d’appel de la juridiction internationale a confirmé son acquittement ainsi que celui de Charles Blé Goudé, prononcé en première instance le 15 janvier 2019. Les deux hommes étaient accusés de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité durant la crise postélectorale de 2010-2011 en Côte d’Ivoire, qui avait fait plus de 3 000 morts.

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi