Urgent : La Russie dément avoir envoyé des troupes en Centrafrique

Centrafrique Russie
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Les autorités centrafricaines avaient souligné en ce début de semaine l’arrivée des forces russes sur leurs territoires. Une information que vient de balayer du revers de la main Moscou en cette fin de journée.

«La Russie a envoyé plusieurs centaines d’hommes des forces régulières, et des équipements lourds» dans le cadre d’un accord de coopération bilatérale, a déclaré à l’AFP Ange Maxime Kazagui, porte-parole du gouvernement centrafricain, sans préciser leur nombre exact ni la date de leur arrivée.

Mais à la surprise générale, la Russie vient de démentir cette information sur sa présence en Centrafrique.

En effet, un haut diplomate russe a affirmé lundi que Moscou n’envoyait pas de troupes en Centrafrique, où une offensive de groupes rebelles a été qualifiée de «tentative de coup d’Etat» par le gouvernement avant les élections prévues dimanche.

 «Nous n’envoyons pas de troupes, nous respectons toutes les exigences des résolutions de l’ONU», a affirmé Mikhaïl Bogdanov, vice-ministre russe des Affaires étrangères, cité par l’agence de presse Interfax. (AFP)

À moins d’une semaine maintenant de l’élection présidentielle en Centrafrique, la situation sécuritaire devient de plus en plus tendue. « Vendredi soir, rapporte Le Monde Afrique, trois des plus puissants groupes armés qui occupent plus des deux tiers du pays avaient commencé à progresser sur des axes routiers vitaux pour l’approvisionnement de la capitale, Bangui.

Lire aussi : Côte d’ivoire : Le gouvernement ouvre un dialogue avec l’opposition et la société civile

Ils avaient en outre annoncé leur fusion. Dans la foulée, le gouvernement a accusé samedi l’ex-chef de l’État François Bozizé de « tentative de coup d’État » avec une « intention manifeste de marcher avec ses hommes sur la ville de Bangui » en cette période électorale. »

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi