Urgent-Nigéria : Boko Haram a libéré les 344 élèves enlevés

Boko Haram
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Les 344 élèves enlevés dans le nord-ouest dun Nigéria viennent tous de recouvrer leur liberté. L’annonce de cette nouvelle a été faite par les autorités locales de la régions. Cette libération est intervenue quelques jours après de nombreuses voix qui ont contesté l’enlèvement.

En effet, un porte-parole du gouverneur de l’État de Katsina, où les garçons ont été emmenés, a déclaré que les 344 personnes libérées étaient en bon état et attendues à la maison dans les heures.

Aucun des groupes kidnappés n’a été tué, a ajouté le porte-parole.

L’attaque était la première du genre dans le nord-ouest du Nigéria et a été revendiquée par le groupe militant Boko Haram.

Mais les autorités nigérianes ont déclaré que les enlèvements avaient été effectués par des gangs locaux liés au groupe islamiste.

Boko Haram a été connu au cours de la dernière décennie pour les enlèvements dans les écoles, y compris à Chibok en 2014, lorsque près de 300 écolières ont été arrêtées. Son nom se traduit vaguement par «l’éducation occidentale est interdite».

Cependant, ces enlèvements ont jusqu’à présent eu lieu dans le nord-est, où est basé Boko Haram. Le porte-parole Abdul Labaran, a déclaré qu’une vidéo censée provenir de Boko Haram montrant les garçons était authentique, mais un message apparemment du chef du groupe Abubakar Shekau n’était pas lui mais un imitateur.

Lire aussi :Nigéria : Le gouverneur de l’Etat de Katsina confirme que ce n’est pas Boko Haram qui a enlevé les 300 écoliers

Peu d’autres détails ont été rendus publics, mais la nouvelle de la publication a été confirmée à BBC Hausa par un autre responsable du gouvernement de l’État.

0

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi