Urgent-OMS : Un virus plus dangereux que la covid-19 pourrait bientôt voir le jour

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
[wp_applaud]
[wp_applaud]
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Les populations étant dans l’espoir de retrouver une vie normale d’avant le coronavirus, seront peut-être déçues de ne pas en finir avec la guerre contre les virus.

Bientôt le monde entier aura encore à faire face à un nouveau virus qui serait encore plus dangereux que la covid-19 selon les informations émanant de l’organisation mondiale de la santé.


En effet, ce lundi 28 décembre, l’Organisation mondiale de la Santé était pessimiste. Alors que la pandémie de Covid-19 a tué plus de 1,7 million de personnes à travers le monde et infecté des dizaines de millions d’autres personnes en un an, il se pourrait que nous devions déjà nous préparer “au pire”.

“Cette pandémie a été très sévère. Elle s’est répandue à travers le monde très rapidement et elle a touché chaque recoin de la planète, mais ce n’est pas nécessairement la pire”

Lire aussi : Le célèbre catcheur Jonathan Huber est décédé du coronavirus


Explique le responsable de l’OMS en charge des situations d’urgence, Michael Ryan. Il met alors en garde contre l’arrivée d’autres maladies peut-être plus puissantes que le coronavirus :


“Son taux de mortalité est relativement bas par rapport à d’autres maladies émergentes (…) Il nous faut nous préparer, à l’avenir, à quelque chose qui sera peut-être encore pire”


La situation de la covid-19 en France


En sept jours, 12.000 nouveaux cas au quotidien ont été détectés en France. Loin des 5.000 cas quotidien souhaités par Emmanuel Macron et qui permettrait la levée du couvre-feu et l’arrêt des confinements.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi