USA : 2 Nigérians se font passer pour Bruno Mars et empochent 100.000 $

2 Nigérians se font passer pour Bruno Mars
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Deux Nigérians risquent entre 2 et 10 ans dans une prison américaine après avoir volé l’identité de Bruno Mars pour escroquer une femme texane de 63 ans dans un traquenard amoureux. La femme a été déchargée de 100.000 dollars soit 54 millions Fcfa dans une escroquerie de pêche au chat où elle a été amenée à croire qu’elle sortait avec la pop star, Bruno Mars.

2 Nigérians se font passer pour Bruno Mars


Le fraudeur présumé Chinwendu Azuonwu, 39 ans, ressortissant nigérian et résident permanent de Houston, a comparu devant le tribunal le mardi 9 février, accusé d’avoir usurpé l’identité de Bruno Mars sur Instagram dans le cadre de l’arnaque visant à escroquer la victime de ses économies.

Chinwendu Azuonwu, accusé de blanchiment d’argent au troisième degré, a été placé en garde à vue cette semaine, a rapporté KPRC-TV. Dans des documents judiciaires, son co-conspirateur a été identifié comme étant Basil Amadi, 29 ans, également ressortissant nigérian.

La victime, une résidente de North Richland Hills, au Texas, a déclaré à la police qu’en 2018, elle avait créé un profil sur Instagram « à la recherche d’une compagnie ». Elle a ensuite pris contact en ligne avec une personne prétendant être Bruno Mars. Au cours de ces interactions sur Instagram et Google Hangouts, la femme a déclaré aux enquêteurs qu’elle était « tombée amoureuse » de la personne qu’elle pensait être le chanteur.

De plus, « Bruno Mars » a dit à la femme qu’il prévoyait de quitter sa tournée pour pouvoir être avec elle. La femme a déclaré à la police qu’elle croyait à l’époque qu’elle communiquait avec le lauréat des 11 Grammy Awards après avoir reçu des messages texte montrant la popstar en train de jouer pendant qu’il était en tournée.

2 Nigérians se font passer pour Bruno Mars


En septembre 2018, « Bruno Mars » a demandé à la femme de lui envoyer un chèque de 10.000 dollars pour aider à couvrir les frais de tournée, selon la police. La femme a accepté. Elle s’est rendue dans une succursale locale de la banque Wells Fargo à North Richland Hills et a retiré un chèque de banque à l’ordre de « Basil Chidiadi Amadi », une personne décrite comme un « ami du groupe », selon les autorités.
La femme a déposé le chèque sur un compte chez JPMorgan Chase. Ceci eut lieu une deuxième fois.

2 Nigérians se font passer pour Bruno Mars


Les enquêteurs ont assigné des dossiers bancaires et ont retracé les deux comptes de JPMorgan Chase jusqu’à Azuonwu et Amadi. Ils ont ensuite parcouru leurs noms dans la base de données des titulaires de permis de conduire et ont trouvé leurs photos.

Selon les procureurs du comté de Harris, Azuonwu a reconnu qu’il était le propriétaire de l’un des comptes bancaires en question, bien qu’il ait nié avoir jamais connu Amadi. Il a également déclaré qu’il ne savait pas comment 90.000 $ avaient été déposés sur son compte, selon la plainte pénale.

Amadi a également déclaré aux enquêteurs qu’il ne connaissait pas Azuonwu. Il ne pouvait pas non plus expliquer la source du paiement de 10.000 $ qui figurait dans ses relevés bancaires.

La caution d’Azuonwu a été fixée à 30.000 dollars. S’ils sont reconnus coupables, chacun d’eux risque entre deux et dix ans de prison d’État.

Lire aussi :



0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi