Variole du singe : De nouveaux symptômes plus graves ont été découverts

La variole du singe se transmet sexuellement
[wp_applaud]
[wp_applaud]

Les cas de variole du singe continuent d’augmenter dans le monde. Les experts avertissent que de nouveaux symptômes cutanés ont été identifiés.

Les signes typiques de la maladie comprennent généralement une fièvre – ainsi qu’un gonflement des ganglions lymphatiques.

Les médecins ont révélé que le signe le plus courant du virus a changé.

Mais une nouvelle revue de 185 cas publiée dans le British Journal of Dermatology a fait une conclusion effrayante.

Les médecins ont ainsi déclaré que les signes les plus courants de cette épidémie sont de rares pseudo-pustules.

Celles-ci ressemblent aux pustules, la principale différence étant qu’elles sont blanches et solides.

Avec les pustules standard, la plupart du temps, vous pouvez gratter la couche supérieure de la lésion afin d’atteindre le pus.

Cependant, avec les pseudo-pustules, cela n’est pas possible et les experts disent que ces lésions peuvent entraîner des ulcères.

Les médecins déclarent que cette découverte est “importante” car très peu de maladies produisent ce type de réaction.

Lire aussi :  9 bébés nés d'une malienne : Un spécialiste prédit de mauvaises nouvelles

Le Dr Ignacio García Doval, coordinateur de la recherche de l’Académie espagnole de dermatologie, a déclaré qu’un élément crucial de l’épidémie consiste à disposer d’autant d’informations que possible.

“Nos recherches montrent que les symptômes de l’épidémie actuelle sont inhabituels et il existe des preuves que cela est dû au contact peau à peau pendant les rapports sexuels.

“Plutôt que l’éruption cutanée généralisée typique observée dans les cas passés, les cas récents ont tendance à avoir beaucoup moins de lésions cutanées, souvent à un seul endroit.

« Il est particulièrement important pour les professionnels de santé de noter l’apparition de ces lésions cutanées.

“La variole du singe est souvent décrite comme provoquant des pustules, des lésions remplies de pus, mais dans cette épidémie, le principal symptôme cutané est en fait des pseudo-pustules, des papules blanches et solides qui ressemblent à des pustules, mais qui ne contiennent pas de pus.

“Cette caractéristique est très rare dans d’autres maladies, c’est donc un signe très clair de variole du singe.”

Il a ajouté qu’aucun patient de la recherche n’était décédé et que l’hospitalisation était rare.

Lire aussi :  Fusillade en France : Trois blessés graves dans un quartier de Nantes

Cependant, il a ajouté que la maladie est très inconfortable et peut avoir des conséquences à long terme, notamment des cicatrices dans les zones visibles.

L’étude intervient alors que deux décès ont été enregistrés en Europe

Au Royaume-Uni, les cas ont augmenté jusqu’à 2 469 infections confirmées le 28 juillet.

Les médecins ont également enregistré 77 infections “hautement probables”, portant le total à 2 546.

Mais l’Espagne a été particulièrement touchée par la maladie, où les chefs de la santé ont enregistré jusqu’à présent 4 298 cas.

Maintenant, les médecins ont déclaré que davantage de décès étaient attendus alors que le virus continue de se propager.

Lire aussi :  Affaire 5000 euros : Ayite Maureen trainée devant la justice pour cyberharcèlement et diffamation

Catherine Smallwood, responsable principale des urgences à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Europe, a déclaré: “Notre objectif doit être d’interrompre rapidement la transmission en Europe et d’arrêter cette épidémie.

Suivez-moi
Redacteur en Chef chez Afrikbuzz
Ici Tim Treza , je suis à votre service pour ne rien rater de l'actu et du divertissement.
Mes articles touchent les scandales et les polémiques les plus critiques du moment.
Vous aimez les buzz ? J'aime les servir …
Tim Treza
Suivez-moi

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi