VIH /SIDA : Enfin une bonne nouvelle pour les malades

SIDA Afrique du Sud
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

De tous les continents, l’Afrique reste le plus touché par le SIDA. Les femmes, ici, en sont les plus victimes.

Aujourd’hui, journée internationale de la lutte contre le SIDA, l’Afrique du Sud parle de l’avancée énorme qu’elle a fait jusqu’à aujourd’hui.

En effet, plus de cinq millions de personnes sont séropositives. Du fait que les femmes sont plus susceptibles de l’avoir, les recherches se sont concentrées sur elles.

D’après France 24, un centre universitaire à Johannesburg a peut-être trouvé un remède miracle, avec du cabotegravir, qu’elle administre tous les deux mois pour éviter la contamination du SIDA. Plus de 3000 femmes ont été testées dans sept pays d’Afrique, révélant des résultats « spectaculaires ».

La Directrice de de recherche à l’Université de Witwatersand, Sinead Delany, affirme toujours à France 24 :

« Ce sont les résultats les plus impressionnants que j’ai vus dans ma carrière, pour les femmes, et je suis convaincue que nous avons désormais une grande chance de réduire, voire même d’éliminer complètement la transmission du SIDA aux femmes ».

Outre les femmes, les enfants nés de mères séropositives sont aussi vulnérables.

Lire aussi : Voici la Miss Afrique du Sud 2020 (Photos)

Le pays a, néanmoins, le mérite d’avoir diminué le nombre de cas de transmission mère-enfant. Actuellement, en Afrique du Sud, l’on milite pour que le traitement contre le SIDA soit gratuit donc accessible à tous.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi