WhatsApp : Comment l’application rapporte-t-elle autant d’argent sachant que son utilisation est gratuite ?

Facebook whatsapp argent Zuckerberg

L’application WhatsApp enregistre plus de 5 milliards de téléchargement sur PlayStore, Facebook est le réseau social le plus utilisé au monde et Instagram, une vitrine de photos comme nulle part ailleurs sur internet.

Mais comment ces applications rendent-elles si riches leur détenteur, Mark Zuckerberg alors que nous ne payons rien en retour ?

“WhatsApp est gratuit pour ses utilisateurs parce que, d’une certaine manière, le produit, c’est eux”

L’analyste technologique Pilar Saenz donne une explication quant à la génération des profits du géant technologique. Selon lui, lorsque Mark Zuckerberg a racheté l’application WhatsApp en 2016, il aurait fait certaines promesses.

Lire aussi :  Voici comment découvrir le nom avec lequel vos amis vous ont enregistré sur Whatsapp

En effet, le PDG devait garantir la sécurité des données des utilisateurs ainsi que leur confidentialité. Aussi, il n’allait pas inclure de publicités comme le feraient normalement la majorité des applications dont les services étaient gratuits.

WhatsApp risque amende Irlande

Malheureusement, Zuckerberg ne tiendra pas longtemps ses promesses et Saenz confirme :

“Facebook a fait cet achat parce qu’il savait qu’il s’agissait d’une énorme base de données et qu’elle allait se développer. C’est pourquoi, depuis 2016, WhatsApp a commencé à transmettre des informations sur ses utilisateurs. Ces données, pour ainsi dire, alimentent le plan d’affaires de Facebook.”

Récemment, un service de transaction vont être intégré à WhatsApp au Brésil petit à petit. Mais déjà, dans certain pays, avec WhatsApp Business, les transactions, les achats directs et les paiements en ligne rapportent à l’entreprise. En effet, elle perçoit de petites commissions à chaque opération effectuée.

Lire aussi :  Le catcheur Gabbi 'Tyler Reks' Tuft, 42 ans, se présente comme une femme transgenre (Photos)

LIRE AUSSI : WhatsApp : L’Afrique du Sud s’oppose au projet de partage d’informations avec Facebook

En plus, les données des milliards d’utilisateurs qui aident à établir le profil de chacun contribuent énormément à l’opulence de cette entreprise. Actuellement, tout est digitalisé et le marché le plus lucratif de la planète reste l’acquisition de données personnelles d’un grand nombre de personnes.

Lire aussi :  LeBron James construit une mini version de son manoir à sa fille pour ses 6 ans

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi