Wizkid : Un artiste arrêté parce qu’il gagnait près de 30 millions de nairas par mois après avoir dupliqué son album

Wizkid Wisekid album copié 30 millions de nairas
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Un prétendu artiste a été arrêté récemment parce qu’il copiait l’artiste Wizkid et se faisait souvent passer pour lui, récoltant depuis Octobre 2020 près de 30 millions de nairas par mois.

De son vrai nom, Hosea Yohanna, l’imposteur s’est tout simplement très enrichi en uploadant une copie de l’album Made in Lagos de Wizkid sur Apple Music. Ainsi, il s’attirait la majorité des trafics et récoltait des fonds au détriment du chanteur nigérian.

Fait surprenant, les streamers n’ont pas remarqué qu’il s’agissait d’une contrefaçon et il a obtenu au moins 9 millions de flux au cours de ces derniers mois.

Par ailleurs, selon African facts, il y a confirmation que l’usurpateur a obtenu près de 30 millions de nairas par mois au moins dans les revenus digitaux. Contre toute attente, l’usurpateur qui a choisi le pseudonyme Wisekid déclare n’être en aucun cas responsable des détournements.

LIRE AUSSI : Musique : Suspect 95 a encore frappé avec sa nouvelle sortie « C’est dans télé » (vidéo)

Selon lui, c’est Freeme Digital qui serait fautif et il a déclaré ne pas vouloir de problème.

« Je ne sais pas qui fait ça . Je viens d’accéder à mon compte Apple J’ai vu des streams Je voulais juste que les gens me regardent rien de plus. « 

Pour se blanchir, Freeme Digital aussi répond en disant qu’il n’a rien à voir avec cette distribution d’une copie de l’album de Wizkid. S’il le faut il est prêt à prendre des mesures drastiques :

« Nous supprimerons le reste du contenu de Wisekid sur notre plate-forme et nous avons informé notre équipe juridique de commencer immédiatement une enquête sur le problème et de poursuivre l’affaire dans toute l’étendue de la loi. »

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi