Zambie : Les Témoins de Jéhovah bientôt bannis ?

Zambie Témoins de Jéhovah
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

En Zambie, un chef de l’opposition – Cozmo Mumba – a appelé à l’interdiction et au désenregistrement des Témoins de Jéhovah pour leur opposition aux lois du pays. En effet, il leur reproche de ne pas voter et de participer à d’autres actes civiques.

Dans un communiqué adressé aux journalistes, le président du Parti de la révolution nationale a déclaré qu’il était illogique que l’église des Témoins de Jéhovah continue d’exister en Zambie. 

Il met en avant le fait que l’église refuse de permettre à ses membres de prendre part à des questions civiques et nationales telles que le chant de l’hymne national et le vote.
Il ajoute que l’église continue de défier la Constitution du pays en ne permettant pas à ses membres de s’inscrire comme électeurs, mais en faisant de la politique puisqu’ils font valoir qu’ils bénéficient pourtant de services de la même constitution qu’ils ne respectent pas.
Le leader du PNR dit que les gens doivent être patriotiques et obéir aux lois du pays car ils bénéficient de certaines dispositions de la Constitution. Il a écrit : 


« La même constitution qu’ils ne respectent pas est celle qui leur donne le droit à la libre circulation, le droit de culte et d’appartenir à n’importe quelle religion de leur choix. Alors pourquoi ne peuvent-ils pas également suivre la même constitution en votant ? Deux poids deux mesures ? 
Ils doivent être bannis pour avoir insulté le même document qui leur donne des droits ! »

Cozmo Mumba appelle donc les autorités de la Zambie d’exclure les Témoins de Jéhovah.


Il a demandé aux ministères de l’Intérieur et des Affaires religieuses à analyser de manière critique les inefficacités des Témoins de Jéhovah. Puis d’interdire l’église si elle maintient toujours que ses membres ne s’engageront pas dans des affaires civiques et politiques.
Alors que le pays met en œuvre un exercice d’inscription des électeurs en ligne, le dirigeant du PNR a exhorté les Témoins de Jéhovah à reconnaître, à changer leur position contre les affaires civiles et à permettre aux membres de s’inscrire comme électeurs pour les élections de 2021 et au-delà.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi