Zambie : Un Sugar Daddy tue sa copine de 17 ans pour l’avoir trompé avec un jeune gars pendant les fêtes

Zambie sugar daddy
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Les histoires d’amour se terminent parfois de façon sanglante que les deux partenaires ne l’auraient jamais imaginé. Mais de vous à nous, a-t-on vraiment besoin d’en arriver à ôter la vie de son amour pour satisfaire sa déception amoureuse ?

En effet le sugar daddy est un chauffeur de taxi identifié comme Bruce âgé de 28 ans, est marié mais avait une petite amie de 17 ans. Une façon maitresse pour se changer souvent les idées quand peut-être la titulaire aurait déconné.

Il est allégué que le 25 décembre 2020, Bruce a rendu visite à sa petite amie identifiée comme Anna, une élève de la classe de 7e année.

Cependant, Bruce et la petite amie ont eu une dispute après avoir découvert que sa petite copine le trompait avec un jeune homme. D’où est née sa déception amoureuse.

Lire aussi : S3xtape d’une femme mariée volée et publiée par un homme souffrant de déception amoureuse (photos)

Bruce a ainsi rendu visite plus tard à la petite amie qui séjournait avec ses deux parents à Kademba.

Selon des sources, on pense que ses deux parents et quelques frères et sœurs aînés étaient allés à la ferme et qu’elle était la seule à être à la maison.

Bruce a profité de la situation et a frappé la petite amie avec un pilon sur la tête. Les témoins ont en outre révélé que le seul autour était le petit frère de la petite amie, âgé de 7 ans, qui a entendu sa sœur crier. Avant de pouvoir atteindre la scène, il vit Bruce en train de quitter les lieux.

«Les voisins l’ont emmenée à l’hôpital général de Solwezi et elle est décédée samedi après-midi après avoir subi des blessures internes suite aux passages à tabac», a déclaré la source.

Bruce a été arrêté et est détenu au poste de police central.

Le commandement de la police dans la province du nord-ouest n’a pas encore confirmé le meurtre, tandis que la porte-parole de la police, Esther Katongo, a déclaré que son bureau n’avait pas encore reçu les détails.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi